Les directeurs romands ASEM réunis à Bulle 

Associations cantonales

29.12.2012

Les directeurs romands ASEM réunis à Bulle

Anne Dinkel - Un paysage de conte de fées, idéal pour un week-end à ski, nous a accueillis à Bulle ce vendredi 7 décembre: la neige avait tout recouvert de son blanc manteau, empêchant malheureusement quelques personnes de participer à cette conférence. Une bonne quinzaine pourtant avait bravé les intempéries pour se retrouver dans la grande salle, sous les toits de l’Ecole de musique de la Gruyère, site décentralisé du Conservatoire de Fribourg. Des écoles de musique et conservatoires de Genève, Vaud, Neuchâtel et Fribourg étaient représentés.

Eviter le burnout

En première partie, Denise Grolimund Berset, cheffe de clinique adjointe à l’Institut universitaire romand de Santé au Travail, a donné une conférence sur le «burnout». Si ce terme est devenu très actuel, sa signification n’est pas toujours bien connue du grand public. Ce mot a plusieurs définitions: il décrit le fait de s’épuiser et d’épuiser ses ressources physiques et mentales; il qualifie aussi l’indice de séparation entre ce que les gens sont et ce qu’ils doivent faire; il est enfin l’indice d’une situation de déséquilibre chronique entre les exigences du poste occupé et les capacités de la personne.

Une situation de burnout se remarque par les trois symptômes suivants: épuisement, cynisme ou détachement, inefficacité, symptômes qui sont le plus souvent associés à des troubles du sommeil et à une baisse de l’énergie et du plaisir au travail. D’après les dernières études, 34% des personnes actives se sentent souvent à très souvent stressées; et ce pourcentage a tendance à augmenter ces dernières années.

Le burnout peut survenir dans tous les métiers. Pour l’enseignant de musique, les facteurs suivants peuvent favoriser le stress et le risque de burnout: l’organisation du travail, les horaires incompatibles avec la vie privée, des problèmes de communication (avec la direction, les parents ou les élèves), des élèves difficiles, l’environnement matériel (locaux mal insonorisés, etc.), un manque de reconnaissance du travail. Le burnout touche le plus souvent des personnes actives, à la personnalité forte et qui occupent des postes-clés.

Pour l’éviter, le mieux est bien sûr d’agir à la source et de mettre en place des conditions de travail optimales. Dans le cadre d’une école de musique, outre des locaux appropriés, il faut veiller à créer des espaces de communication, tant entre la direction et les enseignants qu’entre collègues, être attentif à l’organisation du travail et aux horaires. En cas de soupçon ou de burnout avéré, des mesures collectives sont plus efficaces que des mesures individuelles, et il faut tenter d’agir sur les causes et de repérer les risques: faire coïncider les exigences et les ressources, favoriser la collectivité et la communication, fixer des objectifs réalistes et gratifiants

Gestion des absences

En deuxième partie, un des services de l’ASEM a été présenté: la Gestion de la santé dans les écoles de musique (GSE), qui a été mis sur pied par l’ASEM et la Caisse de pension Musique et formation. Un système de gestion des absences facilitant la détection précoce de maladies de longue durée a été présenté par Viktor Bisang, de la société Active care SA. Ce logiciel est déjà utilisé par plusieurs écoles de musique en Suisse allemande et commence à être connu en Romandie. Pour plus d’informations, visitez le site www.activecare.ch/fr

Christine Bouvard Marty, présidente de l’ASEM, a conclu cette matinée de conférences en transmettant les nouvelles récentes de l’association: elle a relevé le résultat magnifique de la votation du 23 septembre, obtenu grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs, en particulier des écoles de musique. La suite sera studieuse: l’ASEM participera activement au groupe de travail pour la mise en vigueur de ce texte. La matinée s’est terminée par un apéritif permettant de prolonger agréablement ce moment d’échanges.

Services

Publicité

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Dufourstrasse 11, 4052 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Anicia Kohler
téléphone portable  079 756 92 59
E-Mail anicia.kohler@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch