L’enseignement de la musique est pris en compte de manière adéquate dans le Lehrplan 21.  

L’approche axée sur les compétences convient bien à la branche de la musique

Niklaus Rüegg, 03.03.2014

Les résultats de la consultation sont en train d’être analysés. La publication du rapport est prévue au printemps 2014. Ensuite, le plan d’études sera encore remanié puis autorisé pour l’introduction dans les cantons, en principe en automne 2014.

Image

L’enseignement de la musique est pris en compte de manière adéquate dans le Lehrplan 21.

Niklaus Rüegg – Dans sa réponse à la CDIP, l’Association suisse des écoles de musique s’est limitée à la discipline musique. L’organisation de cette branche à l’école obligatoire revêt aussi beaucoup d’importance pour les écoles de musique, car les deux domaines sont étroitement imbriqués. L’ASEM, et avec elle les associations cantonales, approuve le fait que le plan d’études alémanique Lehrplan 21 s’oriente désormais vers les compétences (capacités et connaissances). Elle soutient l’objectif supérieur qui est de donner aux enfants et aux adolescents la capacité de s’engager activement dans la vie culturelle et artistique. Cela correspond aux objectifs de l’UNESCO, de l’Agenda de Séoul1 et de la Déclaration de Bonn2 dans le domaine artistique. En outre, l’application intégrale du LP 21 pour la discipline musique irait dans le sens du nouvel article constitutionnel 67a sur la formation musicale.
Les domaines de compétences formulés dans le LP 21 offrent une base solide tant pour la formation musicale que pour des compétences générales. Cependant, la réalisation de ces objectifs ambitieux exige de la part des enseignants des capacités et des connaissances musicales très approfondies. Or la formation dispensée dans ce domaine par les Hautes écoles pédagogiques est actuellement insuffisante, et l’enseignement s’en ressent déjà. A cela s’ajoute le fait qu’un nombre croissant d’étudiants abandonnent la branche « musique », ce qui entraîne inévitablement une pénurie d’enseignants qualifiés. Dans ce contexte, l’ASEM estime judicieux et nécessaire de renforcer la collaboration entre l’école obligatoire et les écoles de musique pour atteindre les objectifs du LP 21. Les cantons devraient donc entreprendre des démarches pour que les professeurs de musique qualifiés puissent enseigner à l’école obligatoire.
D’autre part, il serait nécessaire de développer des moyens d’enseignement appropriés en coopération avec des spécialistes des écoles et hautes écoles de musique. L’hypothèse de planification pour la branche musique, à savoir deux heures hebdomadaires pendant les cycles 1 et 2 (total 12 heures hebdomadaires) et cinq heures hebdomadaires au cycle 3 (sec. I) représente une nette amélioration.

Le rapport de consultation complet peut être téléchargé sous www.musikschule.ch.

1 http://www.musikschule.ch/de/10_vms_services/10_merkblaetter.htm/Bonn_Declaration_DE.pdf
2 http://www.musikschule.ch/de/10_vms_services/10_merkblaetter.htm/111024_Seoul_Agenda_DE_final.pdf

 

Services

Publicité

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Dufourstrasse 11, 4052 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Anicia Kohler
téléphone portable  079 756 92 59
E-Mail anicia.kohler@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

8 - 11 juillet 2021
7e Festival mondial des musiques de jeunes WJMF
Zurich

20 mai 2022
Festival des chœurs
Gossau