Schaffhouse possède l’une des cinq plus anciennes écoles de musique de Suisse 

Depuis 150 ans au service de la formation musicale

Niklaus Rüegg, 08.05.2014

Le 1er août 1864, l’homme d’affaires schaffhousois Johann Conrad Im Thurn créait une fondation pour l’encouragement de la « formation esthétique et scientifique de la jeunesse ». 150 ans plus tard, l’esprit de pionner et l’action visionnaire de cette personnalité aux multiples facettes restent bien vivants.

Image
Esther Herrmann est depuis huit ans à la tête de la MKS.

Schaffhouse possède l’une des cinq plus anciennes écoles de musique de Suisse

Niklaus Rüegg – L’Ecole de musique et conservatoire de Schaffhouse (Musikschule Konservatorium Schaffhausen, MKS) – depuis douze ans, le mot « conservatoire » n’existe plus que sur le papier – rejoint cette année Lucerne, Zoug, Genève et Bâle dans le groupe exclusif des institutions de formation musicale de plus de 150 ans. Pour être précis, l’année 1864 ne marque pas l’ouverture de l’école de musique, mais la création de la Fondation Imthurn. L’enseignement musical ne commença que deux ans plus tard, et l’inauguration de l’« Imthurneum » n’eut lieu qu’au début de 1867. Le bâtiment abritait le théâtre municipal et l’école de musique.

Grandeur et chute d’un fondateur
La vie et l’activité du père de la fondation, Johann Conrad Im Thurn, est typique de l’histoire du « Gründerzeit ». Cette lignée de nobles et de grands bourgeois est mentionnée pour la première fois en 1106 dans les chroniques de la ville de Schaffhouse. En 1386, quelques Im Thurn meurent sur le champ de bataille de Sempach. Après avoir rapidement fait fortune dans le commerce en Angleterre, Johann Conrad fit don à sa ville natale de l’« Imthurnstiftung », dont le règlement détermine aujourd’hui encore l’activité de l’école de musique. Thurn aspirait à un encouragement global de l’éducation de la jeunesse dans tous les domaines, en mettant un accent particulier sur la formation musicale. Un projet visionnaire qu’il est parvenu à réaliser. Depuis 2006, l’école se trouve à la Rosengasse, à moins de 200 mètres de son emplacement initial. Dans chaque recoin de ce vénérable bâtiment, on ressent un esprit particulier et l’omniprésence d’une tradition éducative très forte. Entre-temps ruiné, l’homme d’affaire passa les dernières années de sa vie dans un lieu inconnu. Mais son engagement en faveur de l’éducation demeure bien vivant dans sa ville d’origine.
Le principe de la Fondation Imthurn selon lequel la ville a l’obligation de fournir gratuitement un nouveau site à l’école de musique si l’Imthurneum ne remplit plus sa mission initiale, reste toujours valable. Par la suite, quelques tâches ont été déléguées à la « Fondation Werner-Amsler ». Werner Amsler a pris des cours de violoncelle à l’école de musique. Dans son testament, on découvrit une disposition sur « l’encouragement de l’éducation et de la formation artistiques et des activités culturelles, en particulier dans le domaine de la musique ». Le Conseil de fondation décida d’assumer dorénavant les hypothèques pour le bâtiment de l’école.
Deux salles de concerts du site de la Rosengasse furent baptisées aux noms des deux bienfaiteurs.

Tradition et temps présent
En 1946, l’école de musique dut quitter le bâtiment délabré de l’Imthurneum et déménagea à la Münstergasse. 1956 marque l’inauguration du nouveau théâtre municipal. Du vénérable Imthurneum ne subsistait que l’auditorium en forme de coupole. En 1965, l’école de musique fut transférée au Pfarrweg, et en 1978 à la Rosengasse 16, la maison voisine du bâtiment de la Rosengasse 26 où l’école actuelle s’est installée en 2006 sous la nouvelle direction d’Esther Herrmann.
En 1986, le canton édicta une loi sur les écoles de musique. Celle-ci précise le but et les conditions de subvention. Les établissements reconnus sont soutenus par le canton et les communes qui assument chacun 27,5% des coûts.
En 1999, la décision a été prise d’abandonner le secteur de la formation professionnelle. Beaucoup trop petit pour être reconnu comme haute école de musique, le Conservatoire de Schaffhouse a été dissous en 2002 après que les derniers étudiants eurent achevé leur cursus. Aujourd’hui, quelque 1450 élèves suivent l’enseignement dispensé par 70 professeurs dans 30 disciplines. Des cours décentralisés sont également proposés dans une vingtaine de communes. Outre l’enseignement individuel, les élèves ont la possibilité de jouer dans plus de 20 ensembles et groupes de musique. Avec ses 220 élèves, l’école de chant est un joyau de la MKS. Fondée en 1978 par Edwin Villiger, elle est placée aujourd’hui sous la direction de Hans-Jörg Ganz. Celui-ci dispose d’une équipe de six enseignants chargés de la direction chorale et du travail sur la voix. Les enfants et les jeunes gens suivent une formation musicale et vocale intensives sous diverses formes (petits groupes, chœurs, enseignement individuel et cours collectifs). En été et en automne prochain, l’école de chant partira en tournée en Pologne. L’école d’orchestre de la MKS comprend sept enseignants responsables de huit ensembles qui sont réunis en fonction des projets. Les projets de l’école de chant et d’orchestre sont financés par des contrats spéciaux de sponsoring.
La situation financière de l’institution est tendue. L’an passé, une votation contre un projet de restriction des subventions a passé de justesse. Heureusement, car aujourd’hui déjà, la directrice de l’école ne voit presque aucune marge de manœuvre.

Trois jours de fête
Du jeudi 22 au samedi 24 mai, Schaffhouse vivra à l’heure de la musique. Sur huit sites répartis en forme d’étoile autour de la place d’Herrenacker, des concerts, des spectacles de danse et des représentations théâtrales seront proposés du matin jusqu’au soir, en partie toutes les quinze minutes. Près de 750 participants – élèves actuels et anciens de la MKS, enseignants et amis d’autres secteurs de la culture – s’y produiront. Le coup d’envoi sera lancé au théâtre municipal avec le concert d’ouverture. Au programme: l’«Imthurn-Suite», une œuvre commandée à Daniel Glaus, suivie de « Feuer und Flamme » de Geri Zumbrunn, interprété en création par l’école de chant. La fête s’achèvera la nuit du samedi avec une jam session à l’Haberhauskeller.

Programme de l’anniversaire sous www.mksh.ch

Traduction André Carruzzo
 

Image
L'école de musique de Schaffouse à la Rosenstrasse.
Image
L'école de musique à l'Imthurneum 1867.

Sommaire Basis

Services

Publicité

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Marktgasse 5, 4051 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Niklaus Rüegg
téléphone portable  079 708 90 74
E-Mail niklaus.rueegg@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

Pour plus de détails voir je lien site Web de l’ASEM

 

30 - 01 mai 2019
AD EMU
Sofia, Bulgarie

30 mai 2019
7ème Festival Suisse de Choeurs d'enfants et de jeunes
Study Tour pour chef(fe)s de chœur à l'occasion du SKJF 2019
Lucerne

14 juin 2019
10:15–15:30
AD ASEM
Olten

24 juin 2019
4th Talent Music Summer Courses & Festival
Brescia

29 juin 2019
MAS Musikmanagemenent
Cérémonie de remise des diplômes de directeur d’école de musique ASEM
HKB Bern

1 août 2019
8th World Orchestra Festival
Vienne

05 - 07 septembre 2019
Séminaire de réflexion ASEM
Vaud

21 - 22 septembre 2019
Fête fédérale des musiques de jeunes
Berthoud

21- 22 septembre 2019
Swiss Percussion Competition
Weinfelden

2 novembre 2019
17. Symposium SMM (en allemand)
Bâle

15 novembre 2019
AD ASEM
10:15–15:30
Olten

06 décembre 2019
Conférence Romande

17 -18 janvier 2020
Forum sur la formation musicale FFM
TRAFO, Baden

8 - 11 juillet 2021
7ème World Youth Music Festival WJMF
Zurich

20 mai 2022
Festival der Chöre
Gossau