Un programme intégré d’encouragement des talents pour les écoles de musique de Lucerne  
Les talents lucernois encouragés

Les talents lucernois encouragés

Niklaus Rüegg, 03.06.2014

L’encouragement des talents musicaux du canton de Lucerne («Talentförderung Musik Kanton Luzern, TMLU») est bien conçu et bénéficie d’un large soutien. Cependant, en raison des ressources financières limitées, seuls dix à quinze jeunes peuvent en profiter pour l’instant.

Un programme intégré d’encouragement des talents pour les écoles de musique de Lucerne

Niklaus Rüegg – Les écoles de musique lucernoises figurent parmi les plus avancées du pays. En 2010, elles ont été inscrites comme catégorie d’écoles dans la loi cantonale sur l’éducation. Le canton de Suisse centrale rejoint ainsi les quatre autres cantons qui ont déjà adopté cette législation d’avenir. Par ailleurs, un processus de concentration vers les écoles d’une grandeur pertinente du point de vue économique et professionnel est en cours (l’ASEM recommande une grandeur minimale de 500 inscriptions). Le nouveau programme d’encouragement des talents sera lancé au début de l’année scolaire 2014/15. Sa structure est très similaire à celle des programmes existants de Bâle-Ville et Bâle-Campagne.
L’encouragement des talents est explicitement inscrit dans la constitution comme une tâche de la Confédération. Les cantons ont tout avantage à proposer dès maintenant des programmes bien structurés, indépendamment de la forme que prendront les futures lois au niveau cantonal et national. Certains l’ont déjà fait. Dans quelques années déjà, les subventions fédérales commenceront à être versées, sans doute prioritairement aux cantons possédant des hautes écoles et des filières pré-professionnelle. Il est encore difficile de savoir dans quelle mesure les programmes d’encouragement des écoles de musique pourront en bénéficier, mais un lien étroit avec les hautes écoles représente dans tous les cas un avantage.

Tous les acteurs de la formation associés
Le programme d’encouragement lucernois a été conçu comme un programme cantonal. Les principales institutions de formation musicale y sont associées, à savoir la haute école, l’association cantonale des écoles de musique, l’école de musique de la ville de Lucerne, et la SSPM Suisse centrale. Siègent également au comité de l’association responsable la fondation Rosa Steffen-Mörgeli, qui s’occupe des réductions tarifaires des participants, ainsi que le délégué cantonal en charge des écoles de musique. Le programme d’encouragement du canton de Bâle-Campagne, mis en place il y a bientôt six ans, lutte toujours pour avoir une base commune avec l’Académie de musique de Bâle-Ville, qui possède depuis de nombreuses années sa propre filière d’encouragement des talents. Mais d’un côté comme de l’autre, il y a au moins deux « trous noirs » : l’école publique et les finances.
Pour Eva Crastan, directrice adjointe et responsable de l’encouragement des talents, la collaboration avec l’école primaire et le secondaire I figure parmi les objectifs prioritaires. Les gymnases sont plus difficiles à intégrer, car ils travaillent avec leurs propres écoles de musique avec filières d’encouragement. Jusqu’ici, à l’exception notable de la Thurgovie, aucune collaboration satisfaisante n’a pu être mise en place entre programmes cantonaux d’encouragement des talents et école publique. Le problème majeur réside dans le financement, qui n’est que très partiellement assuré. Le comité de l’association travaille à titre bénévole, et a déjà commencé à solliciter le canton et des sponsors.

Deux modules en lien avec la haute école
L’encouragement des talents à Lucerne est ouvert aux élèves domiciliés dans le canton qui suivent des cours dans une école de musique lucernoise ou avec un enseignant de la SSPM Suisse centrale. Ils doivent présenter une recommandation de leur professeur et passer un examen d’admission devant un jury.
S’inspirant du système de Bâle-Ville structuré en trois niveaux - encouragement des talents, classes de perfectionnement et préparation aux études -, le modèle lucernois comprend aussi un module de base pour les enfants de neuf à douze ans, un module de perfectionnement « classique ou jazz » pour les jeunes de treize à vingt ans, et une filière préprofessionnelle à la haute école. Ces modules sont coordonées de manière souple. Par exemple, il est possible dans certains cas de passer directement du module « perfectionnement » à la haute école, ou après avoir suivi neuf mois d’études préparatoires. Selon la situation, les élèves peuvent fréquenter à partir de quinze ans un cours préparatoire de trois ans à la haute école. La voie des études professionnelles n’est cependant pas obligatoire. Le programme d’encouragement des talents peut mener à des études de musique, mais ce n’est en aucun cas une exigence.

Une offre attrayante avec des obligations
Au niveau des branches, les exigences posées sont adaptées en fonction de l’âge des élèves. Dans le module de base, les participants prennent une leçon individuelle de 50 minutes sur leur instrument, et suivent obligatoirement un programme complémentaire sur le thème « Comprendre la musique », « Musique et corps », « Jouer de la musique et répéter », ou « Musique d’ensemble ». Les projets spéciaux (musique de chambre, orchestres, projets) y sont encore facultatifs.
Dans le module de perfectionnement, les élèves suivent 90 minutes de cours dans la branche principale, ou 60 minutes en branche principale et 30 minutes en branche secondaire. Ils ont l’obligation de participer aussi bien au programme complémentaire qu’aux projets spéciaux (proposés en collaboration avec la Haute école de Lucerne). Ils suivent l’enseignement instrumental ou vocal chez leur propre professeur, les cours complémentaires et les heures de classe étant centralisés dans la région de Lucerne.
Grâce à la fondation susmentionnée, les talents bénéficient de l’offre complète au prix d’une leçon de 40 minutes. Mais en raison des ressources limitées, seuls dix à quinze candidats pourront être retenus pour la première année. Par comparaison, Bâle-Campagne évolue à un autre niveau, puisque le programme compte 70 participants alors que les élèves des écoles de musique y sont trois fois moins nombreux qu’à Lucerne.
Les jeunes talents s’engagent à mettre la musique au centre de leurs activités de loisir et à participer régulièrement aux heures de classe et à la scène des talents. Les représentations de la scène des talents sont suivies par les membres du jury. Le contrôle des acquis est complété par des rapports, des auto-évaluations, des bilans et des examens de passage du module 1 au module 2. Les participants dont les prestations sont insuffisantes peuvent être exclus.

L’examen d’admission aura lieu le vendredi 13 juin et le samedi 14 juin 2014 à la Haute école de musique de Lucerne. A la date d’échéance (15 mai 2014), plus de 60 intéressés s’étaient inscrits.

Informations détaillées sur www.tmlu.ch
 

Sommaire Basis

Services

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Marktgasse 5, 4051 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Niklaus Rüegg
téléphone portable  079 708 90 74
E-Mail niklaus.rueegg@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

16 -19 mai
Finale SJMW
Lugano

30 - 01 mai 2019
AD EMU
Sofia, Bulgarie

30 mai - 2 juin 2019
Festival SKJF
Lucerne

14 juin 2019
10:15–15:30
AD ASEM
Olten

29 juin 2019
MAS Musikmanagemenent
Cérémonie de remise des diplômes de directeur d’école de musique ASEM
HKB Bern

05 - 07 septembre 2019
Séminaire de réflexion ASEM
Vaud

21 - 22 septembre 2019
Fête fédérale des musiques de jeunes
Berthoud

21- 22 septembre 2019
Swiss Percussion Competition
Weinfelden

15 novembre 2019
AD ASEM
10:15–15:30
Olten
06 décembre 2019
Conférence Romande

17 -18 janvier 2020
Forum sur la formation musicale FFM
TRAFO, Baden

8 - 11 juillet 2021
World Youth Music Festival
Zurich