Les écoles de musique bernoises proposent un « panorama musical » de quatre jours. 

L’offre de formation continue se renforce

Niklaus Rüegg, 25.02.2015

L’Association bernoise des écoles de musique, en collaboration avec la Haute école des arts de Berne HEAB, organise une semaine de formation continue placée sous les thèmes de « valeurs », « art », générations » et « médias ».

Image
Armin Bachmann, membre de l’équipe d’organisation et directeur de l’école de musique de la région de Berthoud.

Les écoles de musique bernoises proposent un « panorama musical » de quatre jours.

Niklaus Rüegg – Du mardi 21 au vendredi 24 avril, l’école de musique de la région de Berthoud accueillera plusieurs conférences, douze ateliers d’une journée et onze d’une demi-journée ainsi qu’un programme d’accompagnement musical au cours desquels seront abordés de nombreux sujets d’actualité du domaine pédagogique et professionnel. Cette manifestation s’adresse aux professeurs et directeurs d’écoles de musique ainsi qu’aux maîtres de musique. Lancé pour la première fois il y a six ans en tant que rencontre d’une journée et répété sous la même forme en 2011 et en 2013, le « Musikpanorama » (MP) s’est mué depuis 2013 en un événement annuel qui a été élargi en 2014 à quatre jours de formation continue.
Armin Bachmann, membre de l’équipe d’organisation et directeur de l’école de musique de la région de Berthoud, donne quelques précisions à propos de cette rencontre.

Quel est le but de cette de cette formation continue de près d’une semaine ?
Le Musikpanorama vise à proposer des offres étendues et attrayantes de formation continue. Notre objectif est d’encourager, de donner des idées et de créer une plate-forme d’échange d’expériences. La manifestation est programmée pendant l’année scolaire, de manière que les professeurs puissent choisir librement les sujets dans lesquels ils souhaitent se perfectionner et le temps qu’ils entendent y consacrer.

Vous avez invité près de trente intervenants. Qui peut s’occuper d’une telle organisation?
L’ABEM et la HEAB assument conjointement l’organisation du Musikpanorama à travers une équipe de quatre personnes qui s’entendent très bien et travaillent efficacement. La HEAB y est représentée par deux professionnelles averties de la formation continue, Regula Stibi et Andrea Feretti. Cette collaboration permet de mener de précieuses discussions sur le contenu, de développer des synergies dans le choix des professeurs et de disposer d’une large assise pour les relations publiques. Une manifestation d’une telle ampleur serait impossible à réaliser sans la coopération avec la HEAB.
L’administration, qui représente une grande partie du travail, est assurée par le secrétaire général de l’ABEM, Hans Peter Hess.

Combien d’inscriptions attendez-vous?
Nous avions déjà enregistré 160 inscriptions en 2014, et pensons dépasser nettement les 200 inscriptions cette année.

D’où viennent les participants?
La plupart sont des professeurs de musique du canton de Berne. L’an passé, nous avons également accueilli des professeurs de Bâle, de Lucerne, de Zurich et du Liechtenstein. A cela s’ajoutent des directeurs d’école pour lesquels le programme propose aussi des sujets passionnants.

Il y a relativement peu de conférences, pourquoi accordez-vous la priorité aux ateliers?
La brève conférence en matinée sert de base de réflexion pour la journée. Les participants peuvent ensuite se confronter à différentes problématiques dans les ateliers. Par exemple, l’an passé un cours intensif de jodle a remporté un franc succès!
Nous avons volontairement opté pour la forme des ateliers afin que les participants puissent poser des questions et présenter des problèmes qui les intéressent. Nous accordons beaucoup d’importance aux échanges entre les personnes.

Comment avez-vous choisi les thèmes traités?
Beaucoup sont des sujets d’actualité qui reflètent des réalités quotidiennes de notre travail d’éducation par la musique auxquelles nous devons régulièrement nous confronter, comme la transmission de valeurs dans l’enseignement musical, le développement de sa propre énergie artistique, les défis méthodiques et didactiques de l’enseignement aux différentes générations, ou encore la gestion de l’offre abondante et diversifiée dans le domaine des médias numériques.

J’ai remarqué que des thèmes très actuels figuraient au programme de la première journée avec les titres « Helikoptereltern » et « digitale Medien »...
Nous avons la chance de pouvoir compter sur la participation de Josef Kraus, auteur du bestseller Helikopter-Eltern – Schluss mit Förderwahn und Verwöhnung. Il sait de quoi il parle lorsqu’il relève que de plus en plus de parents volent au secours de leur enfant au moindre petit bobo pour tout remettre en ordre. A cela s’ajoute souvent l’obsession de la performance : Mozart dans le ventre de la maman...

Quels seront les principaux aspects abordés dans le domaine des médias numériques et de la pédagogie musicale?
Ce thème ouvre de nombreuses perspectives créatives. Les ateliers présenteront diverses possibilités d’utilisation des nouveaux médias dans l’enseignement instrumental. Verena Klaus par exemple propose des expériences ludiques : elle produit des mélodies pentatoniques avec une lampe de poche, elle s’accompagne elle-même par des gestes et produit des effets sonores et des beats avec une manette de jeu. Enfin, nos élèves sont souvent très à l’aise avec l’utilisation des médias numériques. Il convient d’utiliser pertinemment ces énergies dans leur développement musical.

Le troisième jour sera consacré à l’enseignement aux adultes. Y a –t-il des nouveautés dans ce domaine?
Nous constatons que l’enseignement musical aux adultes prend une importance accrue, notamment avec les plus de cinquante ans qui souhaitent se remettre à la musique, ou les seniors qui ont l’envie d’apprendre un instrument. Enseigner aux adultes pose de nouveaux défis et offre de nouvelles opportunités aux professeurs. L’atelier doit leur donner des idées en abordant des notions de théorie de l’apprentissage et les compétences méthodiques et didactiques requises.


Informations et inscriptions: www.musikpanorama.ch
 

Services

Publicité

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Dufourstrasse 11, 4052 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Anicia Kohler
téléphone portable  079 756 92 59
E-Mail anicia.kohler@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

8 - 11 juillet 2021
7e Festival mondial des musiques de jeunes WJMF
Zurich

20 mai 2022
Festival des chœurs
Gossau