Enquête de l’ASEM sur l’encouragement des talents musicaux en Suisse 

Vue d’ensemble des programmes cantonaux

Niklaus Rüegg, 01.12.2018

Lors de l’Assemblée des délégués de novembre dernier, l’Association suisse des écoles de musique a présenté le rapport final du premier sondage à l’échelle suisse sur les programmes d’encouragement des talents musicaux proposés par les écoles de musique et les écoles publiques. Les lacunes relevées concernent la couverture géographique, l’accès universel, la stabilité du financement et la coordination.

Image
Les délégués à la recherche de solutions pour l’encouragement des talents.

Enquête de l’ASEM sur l’encouragement des talents musicaux en Suisse

ASEM – Le « Sondage sur l'encouragement des talents musicaux en Suisse » réalisé entre décembre 2017 et juillet 2018 donne un aperçu des offres actuelles et montre des facteurs importants pour le bon développement de l’encouragement des talents musicaux. Cette enquête, dont les résultats ont été présentés à l’AD par Valentin Gloor, membre du comité, a porté sur les offres d’encouragement des talents des écoles de musique et écoles publiques subventionnées, qui ont un caractère continu et sont axées sur le développement intensif des compétences musicales sur une période minimale d’un an. Les mesures ponctuelles et les offres de prestataires privés n’ont pas été prises en compte. L’évaluation a porté sur 63 ensembles de données provenant de tous les cantons et de la Principauté du Liechtenstein.

Une offre en expansion
Dans 20 cantons suisses et dans la Principauté du Liechtenstein, au moins un programme d’encouragement des talents musicaux allant au-delà de la simple prolongation des heures d’enseignement suivies est proposé. Sont également inclus les programmes « Pre-college » qui visent à offrir une base pour le choix de la formation et à préparer à des études dans une haute école de musique. Il existe des programmes à échelle cantonale, mais aussi un grand nombre de programmes individuels. La plupart sont implantés dans des écoles de musique et menés en coopération avec un ou plusieurs partenaires.
Le sondage mentionne comme objectifs un encouragement musical durable, une formation complète, des mesures visant à soulager financièrement les participants et leurs parents et à leur ménager du temps, une bonne coordination de l’encouragement scolaire et artistique, et l'amélioration des possibilités de pratique musicale.
Neuf programmes d’encouragement sur dix prévoient une procédure d’admission réglementée qui se concentre principalement sur les aptitudes dans l’instrument principal ou dans le chant. Par ailleurs, la théorie musicale et la compétence auditive y sont souvent intégrées. La plupart des programmes comprennent également des contrôles réguliers des performances, organisés majoritairement une fois par an. Le classique et le jazz sont les styles les plus répandus dans l’encouragement des talents musicaux.
Plus de 80% des programmes d’encouragement des talents musicaux proposent des leçons prolongées ou plus fréquentes dans la matière principale. Des cours de théorie musicale et d’autres matières sont également proposés, comme la formation auditive, des cours d’harmonie et de présentation en public.

Aspects financiers et contexte politique
A peine un peu plus de la moitié des programmes bénéficient d’un financement organisé par les pouvoirs publics et assuré au moins en partie à long terme. Les contrats ou accords de prestations cantonaux ou communaux sont courants, les bases légales sont plus rares. Dans plus de 80% des cas, les parents ou les participants eux-mêmes participent aux frais. Quelques écoles de musique utilisent des ressources provenant de fonds de leur propre institution ou de fondations.
Dans près de la moitié des programmes, des règlementations cantonales ou communales ont des répercussions sur l’encouragement des talents musicaux, et sept cantons mettent actuellement en œuvre des processus susceptibles de renforcer ce domaine.

Opportunités et risques
Au niveau national, l’amélioration des conditions-cadres est citée à différents niveaux comme un facteur déterminant et la meilleure possibilité de développer l’encouragement des talents musicaux. Les priorités mentionnées dans le sondage sont la création de bases légales sûres, la garantie du financement à long terme des offres, et la coordination nationale et intercantonale avec la participation financière et la reconnaissance de la Confédération.
Le principal risque cité pour l’encouragement des talents est l’absence de soutien financier à long terme par les pouvoirs publics ou la suppression de moyens financiers.

Services

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Marktgasse 5, 4051 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Niklaus Rüegg
téléphone portable  079 708 90 74
E-Mail niklaus.rueegg@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

7 décembre 2018
Conférence romande
Fribourg

08 - 09 mars 2019
EMU Meeting of the Board
Winterthur

22 mars 2019
10:00 bis 16:00
AD ASEM avec les présidences
Olten

30 - 01 mai 2019
AD EMU
Sofia, Bulgarie

14 juin 2019
10:15 – 15:30
AD ASEM
Olten

29 juin 2019
18:00
MAS Musikmanagemenent
Cérémonie de remise des diplômes de directeur d’école de musique ASEM
HKB Bern

05 – 07 septembre 2019
Séminaire de réflexion ASEM
Vaud

15 novembre 2019
AD ASEM
10:15 – 15:30
Olten

06 décembre 2019
Conférence Romande

17/18 janvier 2020
Forum sur la formation musicale FFM
TRAFO, Baden