Assemblée des délégués avec les présidences 

L’apprentissage numérique de la musique

Niklaus Rüegg, 24.04.2019

La numérisation se développe aussi dans les écoles de musique. Plusieurs modèles de bonnes pratiques ont été présentés lors d’une passionnante AD en mars dernier à Olten.

Image
Des visages connus et nouveaux rassemblés : de gauche à droite : Doris Pamer (Vienne), Martin Albrecht (SZ), Klaus Beck (LI), Mengia Demarmels (GR), Michaela Hahn (Vienne), Christine Bouvard Marty (ASEM)

Niklaus Rüegg – En règle générale, l’ASEM organise tous les deux ans au printemps une AD mettant l’accent sur un sujet d’actualité. Cette année, il s’agissait de l’« apprentissage numérique dans les écoles de musique ». Christine Bouvard, présidente de l’ASEM, a d’abord souhaité la bienvenue à quatre nouveaux délégués dont c’était la première partipation : Philippe Régana (GE), Mengia Demarmels (GR), Tobias Loew (NW/OW) et Alexandra Kirchmann (TG). Elle a en outre salué chaleureusement les invités autrichiens, Michaela Hahn, professeure, et son assistante et doctorante Doris Pamer (les deux de l’Universität für Musik und darstellende Kunst de Vienne). Thomas Limacher et Michael Giger (EM Lucerne), Adrian Meyer (EM Einsiedeln), Cordelia Dal Farra (présidente de l’EM d’Uri) et Kerstin Wiehe (vice-présidente du VZM) ont rejoint les participants l’après-midi pour les ateliers sur la numérisation.
Avant d’aborder ce thème, l’assemblée a traité quelques dossiers importants de l’association. Ainsi, elle a adopté le guide « La formation musicale au service de l’intégration », et pris connaissance de la stratégie et du calendrier de la statistique 2020 présentés par Thomas Saxer, membre du comité. Christine Bouvard a analysé les principaux résultats d’une enquête sur l’efficacité de la mise en œuvre législative de l’art. 67a Cst. menée auprès des écoles de musique par l’Office fédéral de la culture (OFC), et présenté les projets d’encouragement des talents label « Pre-College Music CH » et « Talent Card Music CH ». L’encouragement des talents figurera probablement dans le prochain message culture 2021-2024. Les travaux accomplis par l’ASEM permettent d’étayer la position et les revendications de l’association.

Enthousiasme et scepticisme
L’apprentissage numérique suscite beaucoup d’enthousiasme, mais aussi certaines craintes parmi les écoles de musique. Les nouvelles possibilité didactiques sont parfois perçues comme une menace pour les formes d’enseignement traditionnelles. La rencontre a contribué à combattre ces peurs diffuses.
Valentin Gloor, vice-président de l’ASEM, a introduit les différents exposés portant aussi bien sur des projets informatiques globaux d’écoles de musique, que sur des logiciels d’apprentissage existants ou en phase de développement. Il a accueilli pour commencer Michaela Hahn, professeure en gestion d’institutions musicales et membre du comité de l’EMU. Son exposé a donné un aperçu de l’utilisation des technologies numériques en Autriche, illustrée par trois projets menés dans cinq domaines d’application. Elle a souligné qu’en pédagogie, la technologie n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour parvenir à un but.

Logiciels d’apprentissage et environnement informatique
Thierry Debons et Gaspard Bucher, du Conservatoire cantonal du Valais à Sion, ont présenté une approche très prometteuse du solfège avec l’application « Sarigama », qui permet de programmer des exercices en fonction des besoins individuels et du niveau des élèves. Jan Gazdzicki, de l’Académie de musique de Bâle, a décrit quant à lui le programme interactif « The Tony Game », un logiciel encore en phase de test qui permet de soutenir et diriger le processus d’apprentissage de la lecture de partitions.
Le logiciel «Rocket Learning », en train d’être développé par Daniel Brand, va dans le même sens. Il vise à accompagner le travail à l’instrument entre les leçons.
Le système de leçons de piano interactives en ligne pour adultes « Zapiano » de Sven Häfliger a suscité beaucoup de discussions, son inventeur le présentant comme une véritable alternative aux modèles d’enseignement traditionnels.
Martin Frey et Marie Verstraete ont décrit l’environnement informatique très complet de l’école de musique de Zollikon, et Dennis Mungo, directeur de l’école de musique de Werdenberg, a évoqué l’introduction progressive des moyens numériques dans son école et les premières expériences pratiques avec ces outils.
Les exposés ont été donné lieu à des discussions animées et auront sans doute fourni de précieuses idées à bon nombre de participants.

La prochaine AD aura lieu le 14 juin 2019, de nouveau à Olten.

Services

Publicité

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Marktgasse 5, 4051 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Niklaus Rüegg
téléphone portable  079 708 90 74
E-Mail niklaus.rueegg@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

Pour plus de détails voir je lien site Web de l’ASEM

 

1 août 2019
8th World Orchestra Festival
Vienne

05 - 07 septembre 2019
Séminaire de réflexion ASEM
Vaud

21 - 22 septembre 2019
Fête fédérale des musiques de jeunes
Berthoud

21- 22 septembre 2019
Swiss Percussion Competition
Weinfelden

2 novembre 2019
17. Symposium SMM (en allemand)
Bâle

15 novembre 2019
AD ASEM
10:15–15:30
Olten

06 décembre 2019
Conférence Romande

17 -18 janvier 2020
Forum sur la formation musicale FFM
TRAFO, Baden

8 - 11 juillet 2021
7ème World Youth Music Festival WJMF
Zurich

20 mai 2022
Festival der Chöre
Gossau