Le forum de l’ASEM traitera de questions de politique et de société.  

FFM 2020 : politique éducative et transformations sociales au programme

Niklaus Rüegg, 02.09.2019

La neuvième édition du Forum sur la formation musicale (FFM) aura lieu en janvier 2020.

Image
La directrice de l’Office fédéral de la culture présentera le nouveau Message culture lors du prochain FFM.

Niklaus Rüegg – Le FFM 2020, qui aura pour titre «Wege zum Ziel : Chancen einer Gesellschaft im Wandel », se penchera sur les opportunités offertes par une société en pleine mutation. Le vendredi 17 et le samedi 18 janvier 2020, d’éminents intervenants se retrouveront au TRAFO de Baden pour apporter différents éclairages sur les défis sociaux et politiques actuels et leurs effets sur la formation musicale et pour tenter d’esquisser des réponses possibles. La première journée mettra l’accent sur la politique éducative et la mise en œuvre de l’art. 67a Cst. La consultation du Message culture 2021–2024 de la Confédération sera en effet achevée à ce moment. La deuxième journée portera sur différents aspects de la transformation sociale et de ses conséquences pour la formation musicale. De passionnantes tables rondes auxquelles participeront également d’autres experts, ainsi que l’exposition de modèles de bonnes pratiques des écoles de musique suisses, viendront compléter le programme des deux journées.
La RMS reviendra dans ses prochains numéros sur les intervenantes et intervenants du FFM 2020. Pour commencer, nous avons donné la parole à la directrice de l’Office fédéral de la culture, Isabelle Chassot.

Mme Chassot, le programme Jeunesse et Musique a été introduit dans l’actuel Message culture 2016 - 2020. Comment évaluez-vous son évolution jusqu’ici ?
Nous sommes très satisfaits de l’évolution du programme J+M. Depuis son introduction, quelque 900 animateurs J+M ont été certifiés et plus de 750 cours et camps J+M réalisés, permettant d’atteindre environ 25 000 enfants et adolescents. Les chiffre sont en constante progression. La poursuite du développement du programme J+M est un objectif important de la Confédération pour la période de 2021 à 2024. Dans cette perspective, il a été décidé en 2018 d’effectuer un bilan intermédiaire et de soumettre les travaux réalisés depuis le lancement du programme à une évaluation externe de la réalisation des objectifs, de la qualité et de l’efficacité. Le résultat montre une image très réjouissante du programme J+M durant sa phase de lancement. Les recommandations de l’équipe d’évaluation portent sur des améliorations ponctuelles et ne demandent pas de changement de cap fondamental. Le rapport d’évaluation peut être consulté sur le site web de Jeunesse et Musique, sous la rubrique « Informations ».

Une enquête de l’OFC montre que l’art. 12a LEC relatif aux écolages dans les écoles de musique n’a pas eu d’effet jusqu’ici. Comment l’expliquez-vous ?
L’enquête montre que l’égalité d’accès de tous les enfants et adolescents – c’est l’objectif de l’art. 12a LEC - n’a été que partiellement mise en œuvre. Elle n’a révélé aucun effet, ni positif, ni négatif, contrairement aux craintes exprimées à l’époque. Il semble que cette disposition législative soit très peu connue. Les causes peuvent être multiples et nécessitent une analyse approfondie.

Avec la promotion des talents, la formation musicale occupe à nouveau une place importante dans le message actuel. Comment la Confédération envisage-t-elle de s’engager dans l’encouragement des jeunes musiciennes et musiciens talentueux ?
La Confédération accorde déjà des aides financières considérables à des formations, des concours et des festivals nationaux dont profitent de nombreux jeunes musiciens et musiciennes talentueux. Par ailleurs, la Confédération estime que son rôle est avant tout de créer des conditions appropriées permettant de développer un encouragement en réseau et coordonné au niveau national en faveur des enfants et des jeunes musicalement doués.

Selon le rapport explicatif sur le Message culture, il est prévu de compléter l’art. 12 LEC par un quatrième alinéa mentionnant l’encouragement des talents dans une formulation potestative. Dans quelle mesure ce genre de disposition est-elle contraignante ?
En vertu de l’article 67a, la Confédération est tenue d’agir dans le domaine de l’encouragement des talents. Elle fixe à cet effet les principes applicables à l’encouragement des talents musicaux. Le nouvel alinéa 4 précise que la Confédération peut arrêter des mesures spécifiques pour mettre en œuvre son mandat. La formulation proposée correspond à celle utilisée dans d’autres domaines d’encouragement de la loi sur l’encouragement de la culture.

En janvier 2020, vous vous exprimerez sur le nouveau Message culture lors du Forum sur la formation musicale. Quels aspects mettrez-vous en évidence ?
Les avis concernant le projet de Message culture seront disponibles en janvier 2020. J’aborderai donc en particulier les résultats de la consultation et les étapes à venir, tout en fournissant des informations sur les lignes directrices du Message culture 2021 – 2024 et les problématiques spécifiques à la formation.

Quelle forme prendra concrètement l’action conjointe de la Confédération, des cantons, des communes et des écoles de musique dans le domaine de l’encouragement des talents.
Différentes offres sont déjà proposées dans ce domaine au niveau cantonal et communal. La Confédération entend se baser sur les programmes d’encouragement cantonaux existants ou en préparation. Elle prévoit d’introduire une « carte talent » qui permettra aux jeunes gens doués d’accéder aux programmes cantonaux de promotion. Dans les régions où ces offres n’existent pas encore, la Confédération pourrait soutenir la mise sur pied de ces programmes par des financements incitatifs.

Quelles conditions doivent être remplies pour atteindre un encouragement efficace et judicieux ?
Il s’agit de créer des conditions permettant une identification précoce et une promotion graduée des enfants et des jeunes ayant beaucoup de potentiel musical. Il conviendra d’élaborer à cet effet une stratégie d’encouragement. En outre, des moyens financiers supplémentaires seront nécessaires pour soutenir la mise en œuvre de l’encouragement des talents.

Avec quels partenaires prévoyez-vous d’élaborer cette stratégie et quand sera-t-elle prête ?
La consultation sur le Message culture 2021-2024 est ouverte jusqu’au 20 septembre 2019. Toutes les organisations et institutions sont invitées à s’exprimer. Suivant le résultat de la consultation, le projet de message sera encore adapté, puis le Conseil fédéral le soumettra au Parlement pour qu’il puisse en débattre. Ce n’est qu’après son feu vert que l’élaboration de la stratégie d’encouragement pourra commencer. Les principaux intéressés seront naturellement associées aux travaux. Selon le planning actuel, le programme commencera au plus tôt en 2022.

Le conseiller national Markus Ritter, président de l’Union suisse des paysans (Altstätten, SG) et Max Fuchs, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Duisburg-Essen, seront présentés dans le numéro de novembre. Lors du FFM, ils donneront des exposés intitulés respectivement « Politisch erfolgreich sein – was man von den Bauern lernen kann? » (avoir du succès en politique : ce que l’on peut apprendre des paysans) et « Kulturelle Teilhabe führt über kulturelle Bildung » (la participation culturelle passe par l’éduction culturelle).

Services

Publicité

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Dufourstrasse 11, 4052 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Anicia Kohler
téléphone portable  079 756 92 59
E-Mail anicia.kohler@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

8 - 11 juillet 2021
7e Festival mondial des musiques de jeunes WJMF
Zurich

20 mai 2022
Festival des chœurs
Gossau