A propos de l’étude « Apprendre la musique en Suisse » 2018-2021 
Comment apprend-on la musique en Suisse ?

Comment apprend-on la musique en Suisse ?

Anicia Kohler, traduction: André Carruzzo, 25.06.2020

En Suisse, l’apprentissage de la musique revêt de multiples formes. Une étude de la Haute école de Lucerne, menée en partenariat avec l’ASEM, présentera pour la première fois une vue d’ensemble en 2021.

Prendre des cours de piano, chanter dans un chœur, jouer dans une fanfare : en Suisse, celui ou celle qui veut s’adonner à la musique a l’embarras du choix. L’éventail des possibilités va des leçons individuelles avec un musicien professionnel indépendant, à l’affiliation à l’une des innombrables sociétés de musique de notre pays, en passant par l’inscription dans une école de musique. « Nous avons des structures intéressantes en Suisse », confirme Marc-Antoine Camp, chercheur à la Haute école de Lucerne. Il dirige l’étude « Apprendre la musique en Suisse », menée sur la période de 2018 à 2021 et dont les résultats doivent montrer comment la musique est enseignée en Suisse. « Nous appréhendons la palette dans toute son étendue », précise-t-il. Jusqu’ici, il n’existait pas encore de vue d’ensemble similaire. C’est l’Association suisse des écoles de musique qui est à l’origine de cette étude, à laquelle elle participe en tant que partenaire de projet. Elle est en outre membre du comité de spécialistes qui accompagne les travaux, aux côtés de représentants de l’Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne et de l’Uniarts Helsinki.

Sous quelle forme se déroule la formation musicale
En 2019, des enquêtes qualitatives étendues ont été menées auprès de diverses associations et institutions du secteur musical. A présent, la deuxième phase de l’étude – un questionnaire en ligne s’adressant aux prestataires d’offres d’enseignement musical - est en voie d’achèvement. Des centaines de professeurs employés dans des écoles de musique ont notamment été invités à répondre aux questions, parallèlement à d’autres groupes cibles. « Nous nous intéressons à tout ce qui se passe dans la formation musicale », explique Marc-Antoine Camp. « Nous nous demandons : où et comment les gens apprennent-ils la musique ? » Les questions portent aussi bien sur le contenu de l’enseignement que sur les locaux dans lequel il a lieu, sur les moyens utilisés comme aide à l’enseignement, ou encore sur l’âge et l’origine culturelle de l’élève. Ces informations permettront de montrer par exemple quelles offres sont particulièrement intéressantes pour quelles classes d’âge. Ou de savoir qui suivra une formation musicale à l’avenir et sous quelle forme.

Une état des lieux accompagné de recommandations
« Nous aimerions faire un état des lieux qui nous permette de nous projeter activement vers l’avenir », résume Marc-Antoine Camp. Les résultats de l’étude seront publiés en 2021 dans un compte rendu. Outre la vue d’ensemble de l’apprentissage de la musique en Suisse avec des présentations de différentes associations, on y trouvera aussi des recommandations qui
permettront de soutenir les différents prestataires d’apprentissage de la musique dans leur recherche de qualité et d’innovation.

Services

Publicité

Association suisse des écoles de musique

Adresse

Secrétariat : Margot Müller et Susanne Weber, Dufourstrasse 11, 4052 Basel
téléphone 061 260 20 70, Fax 061 906 99 01
E-Mail: info@musikschule.ch

CP 40-4505-7

Présidente

Christine Bouvard Marty
téléphone portable 076 336 28 56

Rédaction pages ASEM

Anicia Kohler
téléphone portable  079 756 92 59
E-Mail anicia.kohler@musikschule.ch


Jean-Damien Humair, ch. du Champ Jacquenoux 8, 1063 Chapelle-sur-Moudon
téléphone 079 391 91 28
E-Mail redaction@revuemusicale.ch

Internet
www.verband-musikschulen.ch
www.musikschule.ch
www.ecole-musique.ch
www.scuola-musica.ch

AGENDA

8 - 11 juillet 2021
7e Festival mondial des musiques de jeunes WJMF
Zurich

20 mai 2022
Festival des chœurs
Gossau