Série: Ecoles de musique à la campagne 
Ecole de musique de Villeneuve et environs

Ecole de musique de Villeneuve et environs

Jean-Damien Humair, 06.09.2022

En quelques chiffres : 18 enseignants et enseignantes, 13 disciplines individuelles (vents, cordes, percussions), deux cursus : classique et jazz/musiques actuelles, ainsi que des cours d’éveil et d’initiation musicale, de solfège, et de musique d’ensemble (musique de chambre, atelier pop, orchestre).

« Vivre la musique ensemble » : c’est le slogan de l’Ecole de musique de Villeneuve et environs (EMVE) qui cherche à développer la pratique collective de la musique et le lien avec les ensembles instrumentaux et vocaux amateurs de la région, en particulier dans le cercle scolaire. C’est ainsi que l’orchestre des écoles de la région est une offre commune entre l’école de musique et l’école publique. L’EMVE organise aussi la Semaine musicale, dont la cinquième édition a eu lieu en juin de cette année, toujours avec ce même objectif de mettre en lien la formation et la vie musicales. L’événement réunit les élèves et professeurs de l’école de musique, l’orchestre des écoles, les chœurs primaire et secondaire de l’établissement scolaire de Villeneuve Haut-Lac, l’orchestre à cordes Da Chiesa, l’ensemble vocal Crescendo, la fanfare de Noville et les tambours de Villeneuve.
« Le nombre d’élèves a doublé en dix ans, même si l’augmentation ralentit ces derniers temps », précise le directeur Bertrand Curchod qui estime que les petites structures sont probablement plus proches de leur population, et mieux connues aussi. Mais une école de petite taille a forcément une offre réduite pour les instruments plus rares, l’orgue, le basson ou le hautbois, par exemple, et un nombre limité d’élèves pour les pratiques collectives.
Parmi les défis à relever pour les prochaines années, Bertrand Curchod relève que le taux d’activité en moyenne assez bas des professeurs et professeures conduit à une plus grande « volatilité ». Il s’agit aussi pour lui de « se faire connaître, mais surtout reconnaître comme lieu de formation de qualité face à la concurrence des écoles nommées ‹conservatoires›. » Pour faire un pas dans cette direction, l’EMVE vient de mettre à jour son identité visuelle et son site web.

www.emve.ch