Les débats ont été intenses. Un court compte-rendu d’une longue AG.  
Un tournant ? – Au sujet de l’Assemblée Générale de l’ASM à Lucerne

Un tournant ? – Au sujet de l’Assemblée Générale de l’ASM à Lucerne

Thomas Meyer, traduction Laurent Mettraux , 19.10.2016

Les débats ont été intenses. Un court compte-rendu d’une longue AG.

La salle de l’Hôtel Monopol s’est avérée trop petite, tant l’Assemblée Générale de l’ASM du 3 septembre, qui fut probablement une des plus longues et des plus intensives de ces dernières décennies, attira un très grand nombre de membres. A Lucerne fut démontré avec quel intérêt et quel engagement nos membres suivent les activités de l’association.

Les affaires courantes, les procès-verbaux et les comptes ont été rapidement traités ; le directeur Johannes Knapp a informé entre autres sur le sujet du nouveau site et sur la nécessité d’un nouveau logo, sur les prochaines Journées de la création dans le cadre du Festival Archipel à Genève et le délai de dépôt des partitions, ainsi qu’au sujet de la Communauté Grammont, qui se compose depuis cette année de Pro Helvetia, de la Fondation Suisa, de la SSR et de l’ASM. La Fédération des coopératives Migros, ancien membre, stoppera à partir de 2017 la production des supports sonores de son label Musiques Suisses en raison de la « diminution des ventes sur le marché des CDs ». La Communauté poursuit cependant son but de continuer à diffuser la musique contemporaine suisse. Un portail en ligne qui mettra à disposition gratuitement l’intégralité de la série Grammont (environ 150 CDs) est envisagé.

Le rapport concernant dissonance était très attendu : la revue se trouve sur une bonne voie, grâce à l’action de dons mais aussi grâce à l’engagement désintéressé de sa rédaction – ce qui ne signifie toutefois pas la fin de l’alerte ; la situation financière reste fragile. Une motion demandant que l’ASM continue à agir en tant qu’éditeur de la revue et qu’elle la soutienne financièrement a reçu la plus large adhésion. Comme déjà annoncé dans nos pages du précédent numéro de la RMS, les archives de la revue seront digitalisées et mises en ligne dans le cadre d’un nouveau projet en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse. En outre, une application est en préparation ; d’autres possibilités de financement par des tiers ont été examinées par la direction. Dans ce contexte, une votation consultative a eu lieu au sujet des pages associatives dans la RMS : sont-elles nécessaires et doivent-elles se poursuivre au-delà de 2017, à la fin du contrat ? Oui, a décidé une majorité des membres.

En ce qui concerne l’avenir de l’association, Johannes Knapp a résumé les faits principaux au sujet de la politique de soutien culturel de la Confédération, du moins ce qui touche à l’ASM, et a expliqué la Loi sur l'encouragement de la culture, entrée en vigueur en 2012. En commun avec une ordonnance pour l’encouragement publiée juste deux jours avant l’AG, elle forme le cadre législatif pour le soutien, entre autres, de l’ASM. A cette occasion, William Blank et Johannes Knapp entrèrent davantage dans les détails de cette ordonnance. Le point central réside dans le fait que l’OFC soutient uniquement l’information et le conseil, la représentation de la branche culturelle ainsi que les prestations concernant les conditions de travail. Comme l’OFC mise sur une étroite collaboration entre les organisations à l’intérieur d’un même secteur culturel, même la fusion avec d’autres associations de la même branche est discutée. Que les représentants des trois autres associations professionnelles du domaine de la musique (USDAM, SMS, AMS) aient accepté l’invitation de venir à l’AG était donc un bon signal.

Le délai de dépôt pour la volumineuse requête est fixé à fin octobre. Un groupe de membres a proposé d’associer un consultant au comité et à la direction : Daniel Fueter, ancien président de l’ASM, qui a déjà géré avec succès divers mandats dans le domaine de la politique culturelle et dispose de beaucoup d’expérience. Cette proposition fut avalisée en votation – sous la condition que le comité dans sa nouvelle composition accepte également cette aide.

La dernière partie de l’Assemblée générale était justement consacrée à ce nouveau comité. Le président William Blank ainsi que les membres du comité Laurent Mettraux, Beat Gysin et Simone Keller se retiraient. Le comité avait de son côté proposé quatre nouveaux membres ; du côté des membres de l’ASM, trois autres propositions avaient circulé par le biais d’une lettre circulaire. Käthi Gohl Moser a été élue comme nouvelle présidente. Sont également élus au comité les nouveaux membres Anne Gillot, Michelle Ziegler et Carlo Ciceri. Remercié par de longs applaudissements pour son engagement de neuf ans au sein du comité, William Blank a pu clore l’Assemblée qui a duré plus de quatre heures.
 

Sommaire Basis

Contenu ASM

Association Suisse des Musiciens

Adresse
11 bis, Avenue du Grammont, 1007 Lausanne

www.asm-stv.ch

info@asm-stv.ch

Tel. 021 614 32 90 (Lu–Ve 9.00–12.00)
Fax 021 614 32 99

Présidente
Käthi Gohl Moser
katharina.gohlmoser@fhnw.ch

Directeur
Johannes Knapp
johannes.knapp@asm-stv.ch

Rédaction
Rédacteur responsable
Laurent Mettraux
laurent.mettraux@bluewin.ch

Collaboration
Thomas Meyer
thomas.meyer16@gmail.com