De nombreux concerts, gratuits pour les membres de l’ASM, sont à découvrir du 31 mars au 2 avril 2017 à Genève. 
Journées de la Création de l’ASM

Journées de la Création de l’ASM

Laurent Mettraux, 02.03.2017

De nombreux concerts, gratuits pour les membres de l’ASM, sont à découvrir du 31 mars au 2 avril 2017 à Genève.

«Ensemble» : tel est le mot-clé du Festival Archipel 2017 dans lequel s’inséreront les Journées de la Création de l’ASM – leur 7e édition à Genève depuis 1901. Ensemble, puisque la musique peut devenir un exemple de modèle social où l’inclusion, l’échange, le respect et la tolérance deviennent des réalités vécues, loin des divisions et des exclusions qui s’accroissent actuellement dans le champ politique et sociétal. Ensemble, puisque de nombreux collectifs de musiciens et musiciennes se consacrant à la musique contemporaine ont émergé ces dernières années, de Genève à Zurich, de Bâle à Coire. Durant tout le Festival Archipel, 17 ensembles suisses seront invités, dont neuf dans le cadre des Journées de l’ASM.

Ces Journées de la création musicale suisse débuteront le vendredi soir, avec une répétition publique et deux concerts : l’Ensemble Vortex présentera une lecture publique de partitions sélectionnées dans le cadre de leur projet de résidence « Composer's Next Generation » de cette année, tandis que le Nouvel Ensemble Contemporain et l’Ensemble Nikel joueront respectivement une des pièces les plus célèbres de Jonathan Harvey, Bhakti, et Global corrosion de Philippe Hurel. Enfin, cette riche soirée s’achèvera avec l’Ensemble Vide et des pièces vocales et/ou instrumentales de chambre de quatre compositrices (Neuwirth, Robinson, Saariaho et Saunders) et de deux compositeurs suisses (Denis Schuler : Perpetual sense of being out pour deux sopranos, Nadir Vassena : Studio di vertigini pour birbynė solo, instrument lithuanien qui connaît une renaissance depuis quelques décennies).

Le samedi, parallèlement à l’Assemblée Générale de l’ASM, une journée d’orientation professionnelle permettra de répondre, grâce à une série de rencontres avec des spécialistes du droit, de l'édition, de l'enseignement ou de la production musicale, à diverses questions que se posent les jeunes artistes au début de leur vie professionnelle (Où puis-je compléter ma formation ? Quelle académie ? Comment m'y présenter ? J'ai constitué un ensemble, comment le promouvoir, le développer, le gérer ? Dois-je m'inscrire à une société de droits ? Dois-je préférer l'édition papier ou l’édition dématérialisée ? Puis-je librement diffuser ma musique sur Internet ? Comment collaborer avec d'autres disciplines ? Où diffuser mon travail ? – et bien d’autres questions encore).

Le soir du samedi, place à deux concerts : d’abord trois œuvres de Sciarrino par l’ensemble bâlois neuverBand, puis, précédé d’une présentation, quatre créations mondiales données par la soprano Hélène Fauchère, le hautboïste Matthias Arter (jouant également du lupophone) et le Lemanic Modern Ensemble sous la direction de William Blank. Ces quatre nouvelles œuvres sont L'Autre pour hautbois, lupophone et ensemble de Hanspeter Kyburz, E la vita si cerca dentro di sé… pour mezzo-soprano et ensemble de William Blank, Capriccio ostico pour ensemble de Stefano Gervasoni, Création d'après « L'Île des morts» pour ensemble et vidéo de Tristan Murail (inspiré bien entendu, comme l’ont été Rachmaninov et Reger, par Arnold Böcklin).

Enfin, le dimanche sera riche également, avec quatre concerts. Le matin, deux ensembles, proton bern et ö!, collaboreront pour présenter des pièces choisies, suite à un appel à partitions, par un jury de l’ASM : Spam de Martin Jaggi, Hors.jeu de Christophe Schiess, Quaderno del buio de Nadir Vassena, Signal to noise de Gary Berger et Everything that is the case de Barblina Meierhans. L’après-midi, trois concerts réunissant cinq clarinettes contrebasses (jouées par cinq spécialistes de cet instrument : Armand Angster, Hans Koch, Ernesto Molinari, Theo Nabicht et Olivier Vivarès) et cinq percussionnistes (membres d’Eklekto) permettront entre autres de découvrir six créations mondiales de William Blank, Oscar Bianchi (2 œuvres), Ricardo Eizirik, Jürg Frey et Thomas Kessler.

Pour les membres ASM, les billets doivent être réservés auprès du secrétariat à Lausanne – date limite : 23 mars.
 

Contenu ASM

Association Suisse des Musiciens

Adresse
11 bis, Avenue du Grammont, 1007 Lausanne

www.asm-stv.ch

info@asm-stv.ch

Tel. 021 614 32 90 (Lu–Ve 9.00–12.00)
Fax 021 614 32 99

Présidente
Käthi Gohl Moser
katharina.gohlmoser@fhnw.ch

Directeur
Johannes Knapp
johannes.knapp@asm-stv.ch

Rédaction
Rédacteur responsable
Laurent Mettraux
laurent.mettraux@bluewin.ch

Collaboration
Thomas Meyer
thomas.meyer16@gmail.com