L’œuvre de Frédéric Chopin

L’œuvre de Frédéric Chopin

28.10.2020

La bibliographie chopénienne est extrêmement vaste, à l’image de l’attrait exercé par le compositeur et son œuvre dans le monde. Chopin est aimé, honoré et écouté dans les cinq continents, les musées, associations et « festivals Chopin » ne se comptent plus, les congrès et colloques qui lui sont consacrés se multiplient, ses interprètes viennent de tous horizons, ses exégètes dépassent souvent leurs cultures d’origine.

Bertrand Jaeger — Si le spécialiste de Chopin parvient encore à couvrir son sujet, ce n’est plus le cas de tous les chercheurs et une certaine connaissance de la langue polonaise indispensable à la maîtrise du sujet ne fait qu’y ajouter une entrave supplémentaire.

Par ailleurs, le travail du musicologue doit pouvoir éclairer l’interprète dans son approche de l’œuvre. Cette préoccupation est à l’origine même de ce travail : former une base documentaire autour de l’œuvre de Frédéric Chopin publié, de son approche, son analyse et son interprétation, allant chronologiquement des manuscrits, éditions et partitions annotées aux travaux musicologiques, en tenant compte des nouvelles orientations de la recherche et de ses développements sur le web.

L’œuvre de Chopin

Le volume se compose de trois parties. La première (p. 61–674) aborde une à une, toutes les œuvres authentiques de Chopin, publiées de son vivant ou à titre posthume, et comporte six sections consacrées successivement :

 – au recensement mis à jour des manuscrits existants avec lieu de conservation, numéros de photothèques, mise en ligne, fac-similés, reproductions, études spécifiques ;

– aux sources relatives à la date de parution des premières éditions françaises, allemandes et anglaises ;

– aux dédicataires des œuvres situés dans leurs généalogies familiales et dans l’histoire européenne ;

– aux annotations de Chopin dans les partitions de ses élèves, détaillées mesure par mesure, avec renvois aux analyses qui s’y rapportent ;

– à la bibliographie relative à l’œuvre en question et à l’histoire du genre musical d’appartenance, restituant chronologiquement le parcours de la recherche en tenant compte d’approches différentes (étude des sources, analyse, interprétation, considérations historiques, recherches récentes basées sur l’acoustique et l’informatique, etc.).

En appendice à cette première partie sont décrites, annotées et illustrées les éditions chopéniennes de la collection de l’auteur, inédite à ce jour, pour les œuvres qui en comportent. Il s’agit essentiellement de premières éditions françaises, allemandes ou anglaises de différents tirages, mais aussi d’éditions d’autres pays, contemporaines du compositeur ou légèrement postérieures. Les premières élargissent l’éventail d’informations réunies par Christophe Grabowski/John Rink, Annotated Catalogue of Chopin’s First Editions, Cambridge, 2010 et mise à jour en ligne (www.chopinonline.ac.uk/aco/), les secondes ouvrent une voie de recherche dans le domaine de la diffusion européenne de Chopin dans les pays où le dépôt légal ne le protégeait plus (cf. plus bas).

Bibliographie thématique

La seconde partie du volume est consacrée à une bibliographie dite « thématique » ; celle-ci recouvre des aspects de technique, style, analyse, interprétation et exécution de l’œuvre de Chopin traités dans un cadre plus large que celui d’œuvres isolées ; ces travaux ne trouvaient pas leur place dans les bibliographies individuelles consacrées à chaque opus alors même qu’elles forment un fondement de cette recherche. Nous avons regroupé ces sujets sous une trentaine de rubriques classées par ordre alphabétique, par ex. Agogique, Dynamique, Harmonie, Mélodie, Pédale, Rubato etc. (p. 685–741).

Les premières éditions milanaises et suisses de Chopin

Le Conservatorio Giuseppe Verdi de Milan conserve des exemplaires de dépôt légal de 72 des 90 premières éditions milanaises de Chopin. Le compositeur n’y a pas contribué, il en ignorait sans doute même l’existence, mais elles sont une source de premier plan pour apprécier la diffusion de son œuvre en Italie. Globalement et tous tirages confondus, l’échantillonnage d’exemplaires de ces éditions est très limité, tant en Italie qu’ailleurs dans le monde, d’où le choix d’inclure dans ce volume une description détaillée concentrée sur les exemplaires de dépôt légal avant qu’un catalogue général en soit entrepris. Les éditions de Carlo Pozzi de Mendrisio (CH) ne sont, en revanche, pas attestées par de tels exemplaires et représentent un cas spécial pour lequel un catalogue préliminaire est aussi apparu préférable (p. 745–827).

Maîtrise future de la documentation

La chopénologie ne manque pas d’instruments de travail, mais les plus importants ne sont plus mis à jour depuis longtemps. De nouveaux champs d’exploration ont aussi vu le jour : l’analyse face à l’exécution, l’interaction entre exécution et audition, entre mouvements corporels de l’interprète et exécution ; les développements d’internet ont favorisé l’apparition de revues électroniques, de sites d’archivage et de plates-formes interactives.

L’étude de Chopin en 2020 n’est plus celle des décennies précédentes. La tendance actuelle privilégie l’accessibilité en ligne des informations. Ce grand écart entre publication traditionnelle et archivage en ligne rend la vue d’ensemble difficile, en particulier pour le non spécialiste, d’où le projet de synthèse documentaire offert ici au lecteur.

Toutefois, ce travail perdrait son sens si rien n’était entrepris pour en assurer la mise à jour à long terme. C’est dans ce but qu’un site web, financé comme la publication du volume par la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) et l’HEMU, a été préparé et ouvert dès parution. Nous souhaitons que l’usage le plus généralisé de la part des chercheurs soit fait à ce site afin d’en assurer la pérennité :

> www.chopin-update.orgwww.chopin-update.org

Bertrand Jaeger, L’œuvre de Frédéric Chopin. Manuscrits – Partitions annotées – Bibliographies et Catalogue d’une collection particulière d’éditions anciennes. Berne, Peter Lang AG, 2020 ; 903p., 192 ills (Publications de la Société Suisse de Musicologie, Série II – Vol. 60), ISBN 978-3-0343-0446-7.

Conférences / Veranstaltungen

Société Suisse de Musicologie

PRÉSIDENCE CENTRALE / ZENTRALPRÄSIDIUM
Prof. Dr. Cristina Urchueguía
Institut für Musikwissenschaft
Mittelstrasse 43, 3012 Bern
+41 (0)31 631 83 96
cristina urchueguia (at) musik unibe ch

SÉCTIONS / SEKTIONEN
Bâle: PD Dr. Martin Kirnbauer
Schweizerische Musikforschende Gesellschaft
Ortsgruppe Basel, 4000 Basel
Berne: Prof. Dr. Cristina Urchueguía
Institut für Musikwissenschaft
Mittelstrasse 43, 3012 Bern
Lucerne: Prof. Dr. Felix Diergarten
Obfalken 60, 6030 Ebikon
Saint-Gall/Zurich: Dr. Michael Meyer, Musikwissenschaftliches Institut,
Florhofgasse 11, 8001 Zürich
Suisse romande: PD Dr. Ulrich Mosch, Université de Genève, Faculté des Lettres, Uni Bastions, rue De-Candolle 5, 1211 Genève 4
Svizzera italiana: Carlo Piccardi, 6914 Carona
Zurich: Prof. Dr. Dominik Sackmann
Zürcher Hochschule der Künste
Pfingstweidstrasse 96, 8031 Zürich

SÉCRETARIAT / GESCHÄFTSSTELLE
Helen Gebhart, MA
Institut für Musikwissenschaft
Mittelstrasse 43, 3012 Bern
+41 (0)31 631 84 35, info (at) smg-ssm ch

SITE INTERNET
www.smg-ssm.ch