100 ans de formation musicale professionnelle privée en Suisse

100 ans de formation musicale professionnelle privée en Suisse

Lucas Bennett, 11.09.2013

Le 29 juin dernier à 17h00, quelque 500 chanteuses et chanteurs issus de chœurs mixtes, d’hommes ou de femmes mais aussi de chœurs de gospel, d’opéra et de concerts ont entonné le « Va pensiero » de Verdi sur la Place fédérale à Berne – un événement exceptionnel, aussi enthousiasmant que symbolique.

 

 « C’était une super expérience sur la Place fédérale ! » - « J’ai adoré, merci beaucoup ! » - « Je suis admiratif ! Quelle expérience, vous nous avez fait tellement plaisir ! » – Voici quelques-unes des nombreuses réactions enthousiastes de participants à l’événement organisé le 29 juin à Berne pour l’anniversaire de l’Académie suisse de musique et de pédagogie musicale (ASMP). On n’avait sans doute jamais vu ni entendu pareille chose sur la Place fédérale : des centaines de chanteuses et chanteurs venus de toute la Suisse et même d’Italie se sont retrouvés à 16h30 devant le Palais fédéral et ont entonné à 17h00 précise le « Va pensiero » du Nabucco de Verdi. Et, cerise sur le gâteau: grâce à une chorégraphie raffinée, les chanteuses et chanteurs vêtus de costumes et de chapeaux tantôt blancs tantôt noirs ont constitué une immense partition à la forme de la Suisse – symbolisant ainsi une Suisse musicale et chantante. D’abord étonnés, les auditeurs venus de tous les côtés ont rapidement été enthousiasmés, et après trois reprises de la pièce (sous la direction de Pascal Müller et avec le soutien de nombreux vents), les chanteuses et chanteurs se sont montrés tout autant enthousiastes, étonnés de la beauté du résultat et prenant plaisir à chanter ainsi avec 500 autres personnes - une expérience que l’on n’a pas souvent l’occasion de vivre. L’organisation aussi a été un exploit: la mise en place de l’immense chœur s’est déroulée sans anicroche, et les chanteurs ont pu se préparer à la maison avec la partition et les enregistrements mp3 qui avaient été mis à leur disposition. Le jour du concert, des échauffements et répétitions par groupes ont eu lieu dans différentes salles de la ville de Berne, sous la direction compétente de professeurs de chant de l’ASMP et de la SSPM.


Un grand succès de relations publiques
Outre la commémoration de la création en 1913 des études musicales privées de la SSPM, cet événement visait aussi à collecter des fonds en faveur de l’ASMP, qui a pris le relais de la formation professionnelle de la SSPM et assuré la transition vers le système de Bologne. L’ASMP est en train de mettre en place les filières de master et durant cette phase, elle a particulièrement besoin d’un soutien financier. Selon le baromètre des dons, le but visé n’avait pas encore été atteint le jour de la manifestation. Mais celle-ci a posé une bonne base pour engager de nouvelles actions. Marianne Wälchli, responsable du fundraising à l’ASMP et organisatrice de cet événement pour lequel elle s’est énormément engagée, en est convaincue: « Les attentes n’ont pas été entièrement remplies du point de vue financier, mais le succès en terme de relations publiques est plus grand que prévu. »Marianne Wälchli a déjà reçu des demandes pour un nouvel événement, et d’autres projets sont à l’étude. On attend avec impatience de les découvrir. Toutes les personnes qui étaient présentes le 29 juin garderont longtemps en mémoire cette grande rencontre musicale avec des passionnés de la musique venus de tout le pays et d’horizons les plus divers. Cet après-midi, cette diversité a aussi symbolisé la multiplicité des carrières musicales menées depuis le lancement en 1913 de la formation musicale professionnelle privée.


Les choses bougent à l’ASMP
En cette année du centième anniversaire des études musicales privées en Suisse, des évolutions déterminants sont engagées à l’ASMP et au Département Musique de la Haute école spécialisée Kalaidos. Après l’accréditation des filières de bachelor au printemps, les nouvelles filières de master sont en train d’être développées et vont être soumises à la Confédération pour un examen préalable. Au chapitre de la recherche, des études pilotes sont menées dans le domaine de la « cognition musicale », et plusieurs coopérations sont en préparation en prévision des filières de master dans les secteurs de la recherche, de la pédagogie-didactique et de l’offre de cours. Une plateforme pour l’apprentissage en ligne (E-Learning) est également en chantier, et une représentation des étudiants est en train d’être créée. Nouvelle particulièrement réjouissante : en cette année commémorative, des succès considérables ont déjà été enregistrés dans le financement externe.


Le film de l’événement peut être visionné à l’adresse suivante: www.musicalacarte.ch/de/news


L’Académie suisse de musique et de pédagogie musicale (ASMP) sera financièrement autonome dans un délai de 3 à 5 ans au maximum. D’ici là, elle a absolument besoin du soutien de donateurs institutionnels et privés pour pouvoir mettre en place les nouvelles filières d’études et développer des centres d’enseignement. Par vos dons, vous contribuez à soutenir une formation musicale professionnelle diversifiée et individuelle. La Fondation ASMP est exonérée d’impôt, vous recevrez une attestation pour vos dons sur le compte ASMP CP 45404585-4 , 5000 Aarau. Merci de tout cœur!

Société Suisse de Pédagogie Musicale

Coprésidence
Annette Dannecker
Paola de Luca

www.sspm.ch

Secrétariat centrale
Bollstrasse 43, 3076 Worb
T 031 352 22 66, F 031 352 22 67
secretariatcentrale@sspm.ch

Secrétariat des étudiants ASMP/Kalaidos
Ramona Ciampa et Franziska Frei
Jungholzstrasse 43, 8050 Zürich
T 044 200 19 48
music@kalaidos-fh.ch

Rédaction
Lucas Bennett, Spiegelbergstr. 37, 4059 Basel
T 061 321 85 11
Lucas.Bennett@smpv.ch

Articles SSPM