La nouvelle CCT pour l’Orchestre Symphonique Bienne Soleure a été signée le 28 mars 2014 

C’est accompli

Johannes Knapp , 09.05.2014

Un musicien associerait ces mots en premier lieu à Bach et Haydn, peut-être aussi à Schütz, Gounod ou Goubaïdoulina – moins facilement à une convention collective de travail. Et pourtant, leur usage dans ce contexte n’est pas déplacé : la signature le 28 mars dernier de la nouvelle CCT pour l’Orchestre Symphonique Bienne Soleure a apporté un sentiment de soulagement à toutes les personnes concernées, car les négociations se sont prolongées sur un laps de temps de plus de dix ans. L’ancienne CCT avait été signée en 1998 et ne correspondait plus depuis longtemps aux exigences légales. Elle devait être fondamentalement révisée sur de nombreux points.

Les efforts en vue d’adapter la nouvelle CCT des 54 postes du SOBS aux conventions collectives de travail des autres orchestres professionnels suisses ont abouti, à quelques détails près. Musiciennes et musiciens de l’orchestre, USDAM, direction des TOBS et Conseil de fondation se sont réjouis, à l’occasion d’une fête interne au Palais des Congrès de Bienne, du fait que les négociations ont conduit à une convention qui a pu être signée d’un commun accord. Le président de la section de l’USDAM, Beda Mast, a déclaré durant ces festivités que la joie d’avoir réussi à trouver un accord devait être plus grande que lors de la conclusion d’une CCT « habituelle », car les difficultés et les obstacles à surmonter avaient demandé beaucoup d’engagement et d’endurance de la part de tous les participants.

Lors de son allocution, Beda Mast s’est rappelé que les négociations s’étaient déroulées durant de longues années : „Avec l’entrée en vigueur de la Loi sur le Travail en 2000, des adaptations des CCT étaient devenues nécessaires dans tous les orchestres professionnels suisses. Cependant, chez nous à Bienne, rien n’avait été fait, hormis quelques modifications. En automne 2005, le Conseil de fondation a décidé en accord avec les représentants de l’orchestre de concevoir une toute nouvelle CCT qui prendrait en compte la modification de la législation ainsi que les besoins entrepreneurials. Le véritable travail préparatoire a ensuite été réalisé par l’ancien directeur administratif Dominik Aebi, mon ancien collègue à l’orchestre Paul Gössi, l’ancien membre du Conseil de fondation Pierre Weber et moi-même. Ainsi naquit la version originale de la CCT et de tous les règlements qui sont maintenant signés. La première version a toutefois été refusée en été 2008 par le Conseil de fondation, essentiellement à cause des difficultés financières de la SOB et de l’insécurité au sujet de l’avenir des structures et des tâches de l’orchestre. Il s’ensuivit des années difficiles, durant laquelle l’orchestre a été restructuré et a fusionné avec le théâtre. Des dizaines de séances de négociation ont eu lieu, mais sans succès.

Ce n’est qu’avec l’action du nouveau Conseil de fondation TOBS et du nouvel intendant Dieter Kaegi que les négociations ont pu à nouveau avancer et que le CCT a pu être conclu. Le contrat entre en vigueur le 1er juillet. Il démontre le bon climat de partenariat entre le Conseil de fondation, la direction et l’orchestre.

Fondé en 1969, l’Orchestre Symphonique Bienne Soleure est solidement ancré dans la scène culturelle suisse. Citons par exemple ses apparitions lors du Festival Martinů de Bâle, du Festival de Musique de Berne et des Murten Classics, sans compter des invitations en Autriche, entre autres au Festival de Feldkirch. Au centre du travail artistique de l’orchestre se trouve sa propre série de concerts à Bienne ainsi que, depuis la saison 2012/13, à Soleure. En outre, l’orchestre joue lors des productions d’opéra et de théâtre musical du Théâtre Bienne Soleure. Grâce à la proximité avec le Studio suisse d’Opéra, dans la Vieille Ville de Bienne, et une collaboration avec la Fondation SON, l’orchestre sert également de plateforme pour d’excellents jeunes musiciens. Le SOBS a collaboré avec des solistes tels qu’Albrecht Meyer, Rudolf Buchbinder, Christophe Desjardins, Renaud et Gautier Capuçon ou des chefs invités comme Heinz Holliger, Hans Urbanek, Milan Horvat et Gábor Takács-Nagy. Depuis la saison 2012/13, l’orchestre est dirigé par Kaspar Zehnder.

Image
L'Orchestre Bienne Soleure

Sommaire Basis

Union Suisse des Artistes Musiciens

Internet
www.usdam.ch

Président Central
Beat Santschi

Renseignements
Secrétariat central USDAM
Barbara Aeschbacher, Secrétaire centrale
Johannes Knapp, Secrétaire syndical
Patricia Bühler, administration
Kasernenstrasse 15, 8004 Zürich
tél: 043/322 05 22
info@smv.ch

Rédaction 
Rédacteur responsable :
Laurent Mettraux
laurent.mettraux@smv.ch
Rédacteur de la partie en allemand :
Johannes Knapp
johannes.knapp@smv.ch