Les auditions pour les stages d’été et de saison de la Fondation SON se sont déroulées sur quatre jours, entre le 17 et le 28 mars 2015, à la Maison Calvin de Bienne. 
Stage d’été de la Fondation SON 2015 – Rapport annuel

Stage d’été de la Fondation SON 2015 – Rapport annuel

Beat Hunziker, 24.02.2016

Les auditions pour les stages d’été et de saison de la Fondation SON se sont déroulées sur quatre jours, entre le 17 et le 28 mars 2015, à la Maison Calvin de Bienne.

Il y avait à peu près le même nombre d’inscriptions que l’année précédente (115 inscrits, dont 89 ayant effectivement concouru). Pour la première fois, des frais d’inscription ont été demandés (CHF 20.-, remboursés aux candidats s’étant présentés à l’audition), mesure qui sera conservée à l’avenir. La répartition des groupes instrumentaux était très inégale ; par exemple, très peu de hautboïstes et de bassonistes se sont annoncés cette année. Malgré tout, le jury a pu fixer un choix qualitativement excellent de 21 stagiaires. Comme l’an passé déjà, la fondation a été confrontée à des cas de non-respect du contrat. Trois lauréats de l’audition ont dû être remplacés. Cela occasionne non seulement des surcoûts (audition supplémentaire), mais porte en premier lieu préjudice à la réputation des étudiants eux-mêmes.

Durant ces auditions eut simultanément lieu le choix des stagiaires de la saison 2015/6 pour l’Orchestre symphonique Bienne Soleure.

Choix des stagiaires par instrument :

5 violons (5 pour l’été + 3 pour la saison) ; 2 altos (2 pour l’été + 1 pour la saison) ; 2 violoncelles (2 pour l’été + 2 pour la saison) ; 1 contrebasse ; 1 trompette ; 2 cors (2 pour l’été + 1 pour la saison) ; 2 trombones (2 pour l’été + 2 pour la saison) ; 1 tuba pour l’été (1 pour la saison) ; 1 percussion (pour l’été et pour la saison) ; 1 flûte (pour l’été) ; 1 hautbois ; 1 clarinette ; 1 basson.

Stage d’été du 10 août au 9 septembre 2015

Le programme des concerts d’été de cette année était très varié pour les musiciennes et les musiciens. La planification des répétitions et des concerts était très serrée et les œuvres programmées ont demandé beaucoup de travail aux futurs musiciens professionnels. Les vents, dirigés par Christian Knüsel, ont préparé la Gran Partita de Mozart avec des membres titulaires de l’orchestre ; la première exécution dans le parc municipal a malheureusement été victime d’un des rares orages de l’été, mais le concert a pu avoir lieu le soir suivant à la Maison Calvin. Egalement en compagnie de titulaires de l’orchestre, deux sérénades pour orchestre à cordes de Josef Suk et Mieczyslaw Karlowicz ont été travaillées et présentées avec succès au cours de deux concerts à Brügg et Aarberg, sous la direction d’Hartmut Rohde. Avec l’orchestre symphonique, des stagiaires ont également effectué des interventions solistiques dans des morceaux orchestraux de grands classiques de l’opéra, lors d’un concert à la Rue de Nidau. Les étudiants ont fourni une excellente prestation lors du projet L’Art pour l’Aar, durant lequel ils ont créé des œuvres de compositeurs contemporains (qui étaient présents) sous la direction de Lennart Dohms. Un point culminant de ce stage fut certainement la participation à la Schubertiade 2015, qui s’est déroulée pour la première fois à Bienne. L’ensemble renforcé des stagiaires SON, sous la direction d’Antoine Rebstein, a interprété avec succès la Wanderer-Fantasie de Schubert, dans un arrangement de Charles Koechlin, ainsi que la Sérénade op.77 de Willy Burkhard et la Pavane Couleurs du temps de Frank Martin. Abondant en musique de chambre, le stage de cet été s’est révélé peut-être un peu chiche en répertoire symphonique (un concert à la Rue de Nidau et un autre lors du festival Murten Classics, ainsi que le premier concert d’abonnement avec des concerts à Bienne, Berne et Königsfelden). Après ce concert, les participants au stage ont comme d’habitude été conviés au foyer du Théâtre municipal de Bienne pour prendre congé lors d’une soirée festive. La collaboration avec les stagiaires s’est déroulée très agréablement et sans aucun problème. A l’instar des années précédentes, la durée du stage correspondait à un mois et était indemnisé à hauteur de CHF 1500.- (plus CHF 300.- de frais ou la possibilité de loger gratuitement à Bienne). Sur les 21 stagiaires, 8 provenaient de Suisse, 8 d’Europe, 5 d’Asie ainsi que d’Amérique du Nord et du Sud.

Remerciements

La Fondation SON remercie les membres de l’Orchestre Symphonique Bienne Soleure, son chef titulaire Kaspar Zehnder ainsi que les chefs invités pour l’accueil ouvert et chaleureux des stagiaires, ainsi que pour leur agréable collaboration durant le stage. Des remerciements sont également adressés aux responsables du TOBS pour leur grand soutien durant la préparation et la réalisation du stage et des concerts. Le travail de SON ne serait pas possible sans le généreux soutien financier de la ville de Bienne, du canton de Berne, du TOBS, de la SSPM, de l’USDAM, de la section biennoise de l’USDAM ainsi que des fondations Vinetum de Bienne, Hans Gutjahr de Bienne et Dulcimer de Genève. Un cordial remerciement est adressé aux familles d’accueil qui ont hébergé les étudiants.
L’existence de notre fondation est également menacée et concernée à long terme par le débat actuel au sujet des réductions de prestations en matière culturelle. La Fondation SON a tout de même pu conclure un contrat de prestations avec la ville de Bienne pour les années 2016 à 2019, qui contient les mêmes prestations que jusqu’à présent. Notre fondation demeure cependant dépendante des apports financiers des fondations privées et des donateurs.

Novembre 2015

Beat Hunziker, directeur de SON
 

Sommaire Basis

Union Suisse des Artistes Musiciens

Internet
www.usdam.ch

Président Central
Beat Santschi

Renseignements
Secrétariat central USDAM
Barbara Aeschbacher, Secrétaire centrale
Johannes Knapp, Secrétaire syndical
Patricia Bühler, administration
Kasernenstrasse 15, 8004 Zürich
tél: 043/322 05 22
info@smv.ch

Rédaction 
Rédacteur responsable :
Laurent Mettraux
laurent.mettraux@smv.ch
Rédacteur de la partie en allemand :
Johannes Knapp
johannes.knapp@smv.ch