Le 21e congrès de la Fédération Internationale des Musiciens FIM s’est tenu du 7 au 10 juin 2016 dans la capitale de l’Islande, Reykjavik. Le congrès, qui se déroule chaque quatre ans, forme l’Assemblée des délégués et donc l’organe suprême de la FIM.  
21e congrès de la FIM dans le grand Nord

21e congrès de la FIM dans le grand Nord

Barbara Aeschbacher, traduction Laurent Mettraux , 31.08.2016

Le 21e congrès de la Fédération Internationale des Musiciens FIM s’est tenu du 7 au 10 juin 2016 dans la capitale de l’Islande, Reykjavik. Le congrès, qui se déroule chaque quatre ans, forme l’Assemblée des délégués et donc l’organe suprême de la FIM.

A côté des habituelles affaires statutaires telles que le rapport annuel, l’acceptation des comptes et le budget, ainsi que la décharge au comité et au Secrétaire général, 24 motions étaient soumises aux délégués, dans les domaines des droits des employés, des droits voisins, des représentations en direct, de la santé et du bien-être, de la formation musicale, sans compter des modifications statutaires. Les 55 délégués issus de 36 pays en ont débattu de manière animée et en partie contradictoire.

Il s’agissait entre autres de renforcer la position des musiciens indépendants et de lutter au niveau international contre le fait qu’ils soient contraints à une fausse indépendance, alors même que de clairs rapports de travail devraient exister.

Une autre motion demandait que soit étendue de l’Europe au monde entier la campagne Fair Internet (http://www.fair-internet.eu), dont la FIM est partenaire, et qui s’engage pour une rémunération adéquate des artistes dans l’environnement numérique.

La FIM reçut de grands éloges pour son engagement dans le domaine de la santé des musiciens. Des conférences sur la santé se sont déroulées avec succès ces dernières années et la FIM a pu constituer un réseau aussi utile que large avec des spécialistes du domaine médical. Dans cette perspective, une motion demandait de poursuivre cet engagement, et en particulier d’accorder de l’importance à la prophylaxie, aussi bien dans le domaine physique que psychique.

La FIM doit en outre s’engager à différents niveaux et de diverses manières pour que soient reconnus les importants avantages de la formation musicale pour les enfants et pour que la musique demeure une branche scolaire obligatoire. Le bon exemple donné par l’USDAM et la DOV avec le projet « Récolte de matériel en faveur d’un projet musical pour les enfants et les jeunes au Brésil » (collecte et envoi d’accessoires d’instruments ayant déjà servi mais encore utilisables) a été cité dans une motion souhaitant un programme comparable pour l’Afrique.

Le thème du transport des instruments dans les avions reste toujours d’actualité. D’une part, une motion demande que soit créé un prix international, non doté, récompensant la „compagnie d’aviation la plus favorable aux musiciens“, d’autre part, la version beta d’une banque de données établie par la FIM a été présentée aux participants du congrès ; elle contient toutes les données pertinentes pour le transport d’instruments dans les compagnies d’aviation les plus diverses. Il est à espérer que cet outil, aussi utile que facile à utiliser, puisse bientôt être à disposition.

Suite à un changement de statut, il y a maintenant cinq vice-présidents, et non plus quatre, aux côtés du président de la FIM John Smith (GB). Ceux-ci proviennent comme auparavant du Brésil, du Danemark, de Cameroun, de Suisse et maintenant aussi des Etats-Unis. Cela rend ainsi possible une couverture géographique équilibrée. Les intérêts de l’USDAM et de la scène musicale suisse sont exposés et représentés de manière optimale au niveau international par le président de l’USDAM et vice-président de la FIM Beat Santschi.

A côté des affaires propres au congrès, le passionnant programme d’accompagnement et les longues journées de l’été islandais ont permis d’assurer les meilleures possibilités de réseautage, qui ont donné de nombreux contacts nouveaux et utiles.

Union Suisse des Artistes Musiciens

Internet
www.usdam.ch

Président Central
Beat Santschi 

Renseignements
Secrétariat central USDAM
Barbara Aeschbacher, Secrétaire centrale
Jessica Frossard, Secrétaire syndicale
Patricia Bühler, administration
Kasernenstrasse 15, 8004 Zürich
tél: 043/322 05 22
info@smv.ch 

Rédaction 
Rédacteur responsable :
Laurent Mettraux
laurent.mettraux@smv.ch