Pour la culture, l’automne et l’hiver risquent bien de ressembler à ce printemps, occasionnant peut-être plus de lassitude encore. Les mesures d’aide continuent d’être mises en œuvre, et les dons pour l’aide d’urgence sont toujours bienvenus ! 

Solidaires aussi durant la seconde vague !

Laurent Mettraux, 26.11.2020

Pour la culture, l’automne et l’hiver risquent bien de ressembler à ce printemps, occasionnant peut-être plus de lassitude encore. Les mesures d’aide continuent d’être mises en œuvre, et les dons pour l’aide d’urgence sont toujours bienvenus !

Annoncée depuis longtemps, couvant comme la braise dès la fin de l’été, la seconde vague du Covid-19 a submergé l’Europe dès le début de l’automne. En proportion de la population, la Suisse est un des pays les plus touchés d’Europe. Après quelques semaines d’une nouvelle saison culturelle à la fréquentation affectée par la pandémie, les concerts et spectacles se sont vus à nouveau plus ou moins interdits, malgré des concepts de protection mis en place et suivis strictement, en conformité avec les mesures édictées par les cantons et la Confédération. Astreignants, ils ont permis que salles de concerts et maison d’opéras se retrouvent parmi les lieux les plus sûrs – du moins tant que les mesures barrières étaient respectées par les artistes et par les spectateurs également avant et après les concerts et représentations. Malgré tout, comme lors de la première vague, les activités culturelles ont été parmi les premières à souffrir des mesures prises par la Confédération et les cantons pour essayer de maîtriser la hausse des contaminations, due semble-t-il à un relâchement d’une partie de la population face aux mesures de protections. Comme l’a souligné la Taskforce Culture, composée des organisations faîtières et des principales associations culturelles du pays (dont l’USDAM, active au sein du groupe de travail), les milieux culturels ont urgemment besoin du paiement des aides financières afin de survivre. La prise en compte des spécificités et des revendications du secteur de la culture, qui se trouve être également un des piliers de l’économie, ainsi que l’inclusion de ses représentants dans le processus de réflexion et de discussion menant aux décisions étatiques, sont indispensables pour éviter que le désastre sanitaire s’accompagne d’un désastre culturel. La fatigue et le découragement guettent de nombreux artistes, en particulier parmi les intermittents. La crise dure depuis neuf mois déjà, et la situation ne semble pas prête de s’améliorer : il s’avère donc primordial que les compensations de pertes de revenus puissent être versées aux bénéficiaires le plus rapidement possible.

Aides et appel aux dons

Malheureusement, et contrairement à ce printemps, les contrats de travail à durée déterminée (par exemple pour les musiciens supplémentaires, les membres d’orchestres à projets ou d’ensembles) ne sont pas intégrés dans le chômage partiel, empêchant ainsi de recevoir des indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail (RHT) et donc de s’adresser aux APG, ce qui est extrêmement choquant – au moment où nous écrivons cet article, les discussions continuent au niveau politique. Par contre, la prolongation par le Conseil fédéral des mesures de soutien à la culture, celle de l’allocation pour perte de gain pour les personnes indépendantes, ainsi que le prolongement de la durée maximale de perception des indemnités de chômage partiel, constituent de meilleures nouvelles. En outre, les artistes en difficulté pourront continuer de bénéficier, jusqu’à fin 2021, de l’aide d’urgence de Suisseculture Sociale. L’USDAM, par l’intermédiaire de sa fondation, a également mis en place depuis mars un fonds d’aide d’urgence pour ses membres se trouvant en détresse financière en raison de la pandémie. Comme la fondation ne dispose que de ressources limitées, nous serions heureux que tous ceux qui le peuvent lui fassent un don (voir l’appel sur le site internet de l’USDAM), en solidarité avec les musiciens dans le besoin !

Par ailleurs, l’USDAM a mis en ligne un guide à l’attention des musiciens, donnant un aperçu pratique des différentes aides (nouvelles et habituelles) de la Confédération, des cantons, des communes et des particuliers, tant pour les musiciens professionnels indépendants que salariés, pouvant être utilisées pour amortir les pertes de revenus occasionnées par la crise du Covid-19.

www.usdam.ch