Critique discographique : Œuvres pour flûte seule 
Dans des univers différents

Dans des univers différents

Thierry Dagon, 29.09.2013

Guy Raffalli, un interprète particulièrement inspiré, présente des œuvres de Fukushima, Sveinsson et Jolivet.

Œuvres intenses, sans concession, taillée dans du granit, les trois pièces de Kazuo Fukushima (Requiem, Mei, Shun San) exigent de l’interprète une technique de souffle et de lèvres sans faille, ce que le flûtiste Guy Raffalli maîtrise à la perfection. Souvent sans vibrato mais avec des variations de pression, d’attaques, de couleurs qui ne sont pas sans rappeler parfois le sakuhachi, utilisation ornementale de micro-intervalles, de sons multiphoniques, de doubles-trilles, nous sommes résolument dans une écriture actuelle. Toutefois, Fukushima joue avant tout sur les juxtapositions d’émotions fugaces par lesquelles Guy Raffalli nous entraîne dans un monde de rêve habité de couleurs lumineuses.

Les 21 miniatures de Atli Heimir Sveinsson nous guident dans un univers souvent tournoyant et ludique parfois presque naïf. Chaque morceau qui compose cette suite intitulée 21 tons doit être exécuté en 1 minute ce qui, suivant la padge, fait jouer passablement de doubles-croches à la seconde ! A la fin de chaque pièce, l’on perçoit d’ailleurs, comme en clin d’œil, le claquement caractéristique d’une pendule d’échecs. 21 petits tableaux d’une exposition, qui nous font voir un monde de rapidité, rompant totalement avec l’univers zen des pièces de Fukushima.

Seules pièces « du répertoire », les merveilleuses Incantations d’André Jolivet trouvent en Guy Raffalli un interprète qualifié et particulièrement inspiré. Cette musique, composée il y a presque 80 ans, reste aujourd’hui tout à fait moderne. Encore faut-il s’entendre sur ce mot ! D’une beauté insaisissable, les incantations ont été écrites avec une liberté intellectuelle totale face aux canons de l’écriture. On y perçoit bien, parfois, des successions de 12 sons qui pourraient faire penser à l’école viennoise. Mais ce serait enfermer un compositeur farouchement indépendant, car, à peine une série dessinée, on part très vite vers des couleurs orientales sans qu’il y ait disparité. Les 5 mouvements nous mènent sur des chemins de liberté qui ont gardé toute leur fraîcheur.

Requiem
Mei
Schneetöne
Frauentöne
Incantation I, Pour accueillir les négociateurs...
Image

Guy Raffalli, flûte seule.
Œuvres de Kazuo Fukushima,
Atli Heimir Sveinsson,
André Jolivet.
Gallo CD 1396


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

juillet 2020

  • Lun. 13.07.
    Hothouse Music Project 13. Juli bis 31. August 2020

    Sina, Caroline Chevin, Kunz, Nickless, James Gruntz, Steiner & Madlaina, Eliane, Black Sea Dahu, 77 Bombay Street, Adrian Stern, Veronica Fusaro, Anna Rossinelli, Marc Sway, Ritschi, William White, Michael von der Heide

    Lieu:
    Wilderswil, Alpine Inn, Obereigasse 29/31
    Heure:
    00.00

août 2020

  • Mer. 12.08.
    Sonett für Wien
    Lieu:
    Kirche Lauenen
    Heure:
    19.30
  • Jeu. 13.08.
    Zürcher Theater Spektakel 2020
    Lieu:
    Zürich
    Heure:
    00.00
  • Jeu. 13.08.
    Zürcher Theater Spektakel 2020
    Lieu:
    8001 Zürich
    Heure:
    10.30
  • Jeu. 13.08.
    Jeremy Menuhin & Friends
    Lieu:
    Kirche Rougemont
    Heure:
    19.30
  • Ven. 14.08.
    Spettacolo – Internationales Strassenkünstlerfestival
    Lieu:
    Waldstätterquai, Brunnen
    Heure:
    18.00
  • Ven. 14.08.
    Fidelio – Beethoven 250 Gstaad Festival Orchestra II
    Lieu:
    Festival-Zelt Gstaad
    Heure:
    19.30
  • Sam. 15.08.
    Matinée des Jeunes Etoiles IV
    Lieu:
    Kapelle Gstaad
    Heure:
    10.30
  • Sam. 15.08.
    Zürcher Theater Spektakel 2020
    Lieu:
    8001 Zürich
    Heure:
    10.30
  • Sam. 15.08.
    Sommerkonzert Winterthurer Symphoniker
    Lieu:
    Mehrzweckhalle Arosa
    Heure:
    15.00