Œuvre subtile de Jost Meier pour soprano et quatuor à cordes  
Un cycle d’après Lorca

Un cycle d’après Lorca

Thierry Dagon , 23.02.2016

Compositions denses et subtiles de Jost Meier pour quatuor à cordes et soprano.

L’édition de cette première audition d’une œuvre subtile de Jost Meier se présente sous forme d’un double album : un cd audio et un cd vidéo blu-ray. Disons d’emblée que ce dernier n’apporte pas grand chose, une seule caméra en plan fixe, un horrible rideau gris derrière les interprètes, ce n’est pas très folichon sur le plan cinématographique… Le plus, par contre, est apporté par l’entretien entre Manfred Osten et Jost Meier (en allemand avec sous-titrage anglais).

Jost Meier s’est approprié les magnifiques poèmes de García Lorca en les faisant siens. Il en pénètre l’essence, les restitue en musique de façon subtile, sans aucune pittoresque espagnolade, de façon totalement personnelle. Et il y a de la personnalité, dans cette musique, de cette personnalité que peut avoir un compositeur libre, qui s’est détaché de toute influence, de tout dogmatisme. Ces magnifiques pages sont très denses, finement ciselées, passant de la mélodie arachnéenne aux strates contrapuntiques très denses. Il n’y a pas à proprement parler de thèmes au sens classique du terme, mais une succession de climats furtifs qui nous tiennent en haleine. Une musique exigeante pour l’auditeur : l’on n’écoute pas ces poèmes d’une oreille distraite en vaquant à d’autres occupations. Il faut s’y immerger totalement, entrer en symbiose avec la partition. Musique exigeante également pour l’interprète. Si les aléas du direct font qu’il y a parfois une petite scorie à l’attaque d’une note, on est confondu par l’implication émotionnelle de Franziska Hirzel, laquelle va bien au-delà de la simple virtuosité vocale que demande la musique de Meier. Le Beethoven Quartett réussit pleinement à restituer toutes les couleurs kaléidoscopiques de ces pages inouïes.

Il s’agit là d’un enregistrement important dans le paysage musical helvétique. À ne manquer sous aucun prétexte !

Lorca Cycle 1: La Balada del agua del mar
Lorca Cycle 6: Sevilla
Lorca Cycle 8: Romance de la Guardia Civil de España 6 Moderato
Image

Jost Meier: Lorca Cycle for String Quartet and Soprano. Beethoven-Quartett; Franziska Hirzel, Sopran; bmn-audiophil CD & Blu-Ray 20155


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

septembre 2020

  • Sam. 26.09.
    flimmern
    Lieu:
    Skulpturenhalle Basel
    Heure:
    15.00
  • Sam. 26.09.
    Tiefenrausch
    Lieu:
    Künstlerhaus Boswil, Alte Kirche
    Heure:
    19.30
  • Dim. 27.09.
    Tiefenrausch
    Lieu:
    Kloster Fischingen
    Heure:
    16.00
  • Dim. 27.09.
    Italian Sonatas
    Lieu:
    Kapuzinerkirche
    Heure:
    17.00

septembre 2020

  • Sam. 26.09.
    «In mir ist‘s hell so wunderbar»

    Lieder von Schubert und Schumann

    Lieu:
    Winterthur, Stadthaus
    Heure:
    19.30
  • Sam. 26.09.
    Schütz & Schein, vielstimmige Motetten
    Lieu:
    Zürich, Predigerkirche
    Heure:
    20.15
  • Dim. 27.09.
    Der andere Löwe - Recital mit Balladen und Liedern von Carl Loewe
    Lieu:
    Schloss Waldegg , Solothurn
    Heure:
    17.00
  • Dim. 27.09.
    «In mir ist‘s hell so wunderbar»

    Lieder von Schubert und Schumann

    Lieu:
    Basel, Zwinglihaus
    Heure:
    17.00
  • Dim. 27.09.
    Schütz & Schein, vielstimmige Motetten
    Lieu:
    Kappel Am Albis, Klosterkirche
    Heure:
    17.15

octobre 2020

  • Ven. 02.10.
    Tiefenrausch
    Lieu:
    Gemeindehaussaal Thalwil
    Heure:
    19.30