« Der letzte Gruss » : œuvres de Hermann Lévi et autres 
Un compositeur de lieder peu connu

Un compositeur de lieder peu connu

Thierry Dagon, 26.10.2022

René Perler chante des lieder de Lévi, Brahms, Duparc, Herzogenberg et Schumann avec sensibilité et intelligence. L'enregistrement à eu lieu à la villa Wahnfried, Edward Rushton accompagne au Steinway de Richard Wagner, idole de Lévi.

Hermann Lévi (1839-1900) est célèbré dans les ouvrages comme étant l’un des chefs importants de son époque. Proche de Brahms puis de Wagner, dont il dirigea la première de Parsifal à Bayreuth, il fut également un ami de Bruckner, compositeur qu’il eut à cœur de diriger. En revanche, Lévi n’est que très peu connu comme compositeur. C’est dire si le CD de René Perler, baryton-basse et du pianiste Edward Rushton vient combler un vide.

Les quelques 10 Lieder enregistrés sont de purs bijoux dans la lignée de Schumann et de Brahms. La sonorité ronde et suspendue d’Edward Rushton enveloppe à merveille la claire diction de René Perler. Dans la lignée d’un Fischer-Dieskau, le chanteur réussit à brillamment à raconter les poèmes, s’attachant à colorer chaque mot, sans jamais tomber dans la préciosité. Sensibilité et intelligence se donnent la main : du grand art. René Perler et Edward Rushton ont complété ces belles découvertes par des lieder de Brahms, de Schumann et de Heinrich von Herzogenberg. Si ce compositeur est quelque peu célébré par nos chœurs d’oratorio (Die Geburt Christi, Messe en mi mineur, Todtenfeier, Passion…), ces magnifiques œuvres pour voix et piano ne figurent malheureusement pas suffisamment au programme des récitals.

L’on pourrait s’étonner de voir ce CD se terminer avec des mélodies de Duparc. Il faut se souvenir à quel point le compositeur français était un fervent admirateur de Wagner, à l’instar de Lévi. Et c’est donc tout naturellement que quatre de ces mélodies viennent clore ce bel enregistrement, avec d’autant plus de bonheur que la diction française de René Perler est absolument sans reproches.

Image

Der letzte Gruss: Lieder de Hermann Levi, Johannes Brahms, Henri Duparc, Heinrich von Herzogenberg et Robert Schumann. René Perler, Bassbaritone; Edward Rushton, Piano. Prospero PROSP0018

 

 

 

Image
C'est au Steinway de Richard Wagner qu'Edward Rushton accompagne les lieder.

Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

novembre 2022

  • Sam. 26.11.
    Poésie d'amour - 200 Jahre Franck
    Lieu:
    Musiksaal, Kantonsschule Sargans
    Heure:
    14.30
  • Sam. 26.11.
    Fortepiano - Marathon !
    Lieu:
    Bühlkirche Zürich
    Heure:
    15.00
  • Sam. 26.11.
    Fortepiano - Marathon !
    Lieu:
    Bühlkirche Zürich
    Heure:
    17.30
  • Sam. 26.11.
    Jakob Lenz — Kammeroper von Wolfgang Rihm mit Adrian Kelly und Yannick Debus
    Lieu:
    ZKO-Haus, Seefeldstrasse 305, 8008 Zürich
    Heure:
    19.30
  • Sam. 26.11.
    Fortepiano - Marathon !
    Lieu:
    Bühlkirche Zürich
    Heure:
    20.00
  • Sam. 26.11.
    Musik zum Advent
    Lieu:
    Augustinerkirche, Zürich
    Heure:
    20.00
  • Sam. 26.11.
    Duo Azind – Klezmer&more
    Lieu:
    Sempach
    Heure:
    20.15
  • Dim. 27.11.
    Jankó das Böhnchen - ein klingendes Märchen
    Lieu:
    Zentrum St. Franziskus, KIlchbergstr. 1, 8038 ZH
    Heure:
    14.00
  • Dim. 27.11.
    bärenstutz ultra MÄRCHENWELTEN
    Lieu:
    bärenstutz1 Rüeggisberg
    Heure:
    17.00
  • Dim. 27.11.
    Alla Mozart, alla Haydn
    Lieu:
    Bühlkirche Zürich
    Heure:
    17.00