Critique de livres : Manuel d'improvisation polyphonique 

Redécouverte d'une pratique musicale

Laurent Mettraux, 06.03.2013

Avec ce manuel d'improvisation polyphonique, l'apprentissage du contepoint n'est pas dur à croquer.

Image

Durant un millénaire, des débuts de la polyphonie jusqu’au début du XIXème siècle, les musiciens d’église ornaient le chant liturgique d’une ou de plusieurs voix improvisée(s), ce qu’on nommait en France « chanter sur le livre ». Remise à l’honneur depuis quelques années, cette technique d’improvisation rend plus vivante la pratique du contrepoint, souvent vécue comme un desséchant exercice déconnecté de la réalité musicale. Dans ce manuel pratique d’improvisation polyphonique de la Renaissance, Barnabé Janin propose avec beaucoup de pédagogie de s’exercer progressivement avec de nouvelles contraintes, soit seul, soit – mieux encore – avec d’autres musiciens, en accumulant les expériences, en apprenant aussi par l’erreur. Il ne s’agit pas ici d’inventer quelque chose d’inouï, mais d’utiliser les matériaux musicaux de l’époque pour les agencer, les combiner, dans des contrepoints simples (une note improvisée par note du cantus firmus) ou « fleuris » (plusieurs notes improvisées). Ainsi l’apprentissage du contrepoint, que Schütz comparait à une dure noix dans laquelle il fallait mordre, s’assimile comme en s’amusant, soit en chantant, soit en jouant sur n’importe quel instrument ancien ou moderne, en inventant canons, gymels ou faux-bourdons, du contrepoint simple à deux voix jusqu’au double-canon ou aux quatre voix fleuries sur un cantus firmus. Le livre contient également un solide corpus de canti firmi issus tant du plain-chant, des psaumes protestants que des chansonniers du Moyen Age et de la Renaissance, ainsi qu’un rapide survol de quelques éléments théoriques et une préface signée par Jean-Yves Haymoz, pionnier de la redécouverte de cette pratique musicale qui nous réserve encore bien des surprises. A noter que le site www.contrapunctus.org contiendra des informations actualisées sur ce sujet.

Barnabé Janin, Chanter sur le livre – Manuel pratique d’improvisation polyphonique de la Renaissance (15ème et 16ème siècles), 192 p., € 25.00, Editions Dominique Guéniot, Langres, 2012

 


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

septembre 2020

  • Ven. 25.09.
    Schütz & Schein, vielstimmige Motetten
    Lieu:
    Rheinfelden, Stadtkirche St. Martin
    Heure:
    19.15
  • Ven. 25.09.
    flimmern
    Lieu:
    Saal Restaurant Mappamondo Bern
    Heure:
    19.30
  • Ven. 25.09.
    Beethoven 5
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    19.30
  • Sam. 26.09.
    flimmern
    Lieu:
    Skulpturenhalle Basel
    Heure:
    15.00
  • Sam. 26.09.
    Tiefenrausch
    Lieu:
    Künstlerhaus Boswil, Alte Kirche
    Heure:
    19.30
  • Dim. 27.09.
    Tiefenrausch
    Lieu:
    Kloster Fischingen
    Heure:
    16.00

septembre 2020

  • Sam. 26.09.
    «In mir ist‘s hell so wunderbar»

    Lieder von Schubert und Schumann

    Lieu:
    Winterthur, Stadthaus
    Heure:
    19.30
  • Sam. 26.09.
    Schütz & Schein, vielstimmige Motetten
    Lieu:
    Zürich, Predigerkirche
    Heure:
    20.15
  • Dim. 27.09.
    Der andere Löwe - Recital mit Balladen und Liedern von Carl Loewe
    Lieu:
    Schloss Waldegg , Solothurn
    Heure:
    17.00
  • Dim. 27.09.
    «In mir ist‘s hell so wunderbar»

    Lieder von Schubert und Schumann

    Lieu:
    Basel, Zwinglihaus
    Heure:
    17.00