Critique de livres  

Etude d'orchestration

Laurent Mettraux, 02.04.2013

Le traité de Samuel Adler est enfin traduit en français et augmenté considérablement.

Image

Nombre de compositeurs et de musiciens francophones espéraient depuis longtemps une édition française de l’ouvrage d’Adler, reconnu comme un des principaux traités d’orchestration à côté de ceux de Rimski-Korsakov, Casella ou Koechlin. Les Editions Lemoine ne se sont pas contentées d’une simple traduction, basée sur la troisième édition révisée, de 2002, mais ont augmenté l’ouvrage d’un tiers : outre trois chapitres consacrés par Bruno Gillet à la voix et à l’écriture pour groupe vocal, et une étude, signée Gilbert Amy, de l’usage de l’orchestre dans la musique contemporaine, le traducteur Philippe Vernier a ajouté un nombre considérable de notes et commentaires, regroupés en fin de volume, qui forment autant de compléments d’information et de précisions qui enrichissent et approfondissent l’ouvrage original. L’index, très détaillé, a été également considérablement étoffé et permet une recherche efficace et rapide. Une solide reliure de qualité préserve les 1100 pages de cet ouvrage de référence.

Samuel Adler ne se contente pas de décrire les possibilités de chaque instrument individuellement, mais il étudie également chaque groupe instrumental seul ou en combinaison avec d’autres groupes, avant de détailler l’orchestration pratique pour orchestre symphonique. De multiples exemples tirés de la littérature orchestrale, de Giovanni Gabrieli à nos jours, y sont analysés, y compris des extraits d’œuvres concertantes ou d’opéras. Le chapitre dédié aux transcriptions aborde également le cas des formations instrumentales incomplètes ou hétérogènes. L’auteur prend en compte l’aspect pratique, par exemple pour la disposition des différentes parties de percussion ; un chapitre entier est même consacré à la présentation et à la mise en page des partitions ainsi qu’à la préparation des parties séparées. A noter qu’on peut également acheter, en option, un coffret de six CDs multimédia contenant entre autre l’enregistrement des exemples musicaux.

Samuel Adler, traduction, notes additionnelles et index de Philippe Vernier, édition française augmentée par Gilbert Amy et Bruno Gillet : étude de l’orchestration, 1136 p., € 92.00, éditions Henry Lemoine, 2011, ISBN 979-02-30982122

Samuel Adler/Peter Hesterman, The Study of orchestration, 6 CDs, € 130.00, ISBN 9780393102833

 


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

juillet 2020

  • Lun. 06.07.
    Das Trio Eclipse mit Beethovens «Gassenhauer» und Gershwins «An American in Paris»
    Lieu:
    online, digital-concerts.ch
    Heure:
    20.30
  • Ven. 10.07.
    Kleinstadt Open Air
    Lieu:
    Rathausplatz Walenstadt
    Heure:
    19.00
  • Dim. 12.07.
    Zunftkonzerte Zürich meets Digital Concerts: Ouvertüre aus dem Zunfthaus zur Zimmerleuten
    Lieu:
    online, digital-concerts.ch
    Heure:
    16.00
  • Lun. 13.07.
    Zunftkonzerte Zürich meets Digital Concerts: digitales Zunftkonzert
    Lieu:
    online, digital-concerts.ch
    Heure:
    20.30
  • Ven. 17.07.
    Allgemeiner Rundgang durch die Ausstellung «Nonnen. Starke Frauen im Mittelalter».
    Lieu:
    Hotel Rigi Kulm, Kulmweg, Rigi Kulm
    Heure:
    00.00
  • Sam. 18.07.
    Rigi Musiktage - Kammermusik auf der Höhe
    Lieu:
    Hotel Rigi Kulm, Kulmweg, Rigi Kulm
    Heure:
    00.00

juillet 2020

  • Ven. 17.07.
    Rigi Musiktage - Kammermusik auf der Höhe
    Lieu:
    Rigi Kulm
    Heure:
    00.00
  • Ven. 17.07.
    Eröffnungskonzert – Missa solemnis – Beethoven 250
    Lieu:
    Kirche Saanen
    Heure:
    19.30
  • Ven. 17.07.
    Basel Tattoo 2020
    Lieu:
    Kaserne Basel, Klybeckstrasse 1b, 4057 Basel
    Heure:
    21.30
  • Sam. 18.07.
    Rigi Musiktage - Kammermusik auf der Höhe
    Lieu:
    Hotel Rigi Kulm
    Heure:
    00.00