Livre des musiques sacrées du monde 
Traditions musicales religieuses

Traditions musicales religieuses

Laurent Mettraux, 28.03.2017

Un ouvrage d’une qualité inégale nous invite avec passion à découvrir les musiques sacrées du monde.

L’auteur de ce livre, destiné à faire découvrir au grand public les musiques sacrées des différentes traditions religieuses, est avant tout un connaisseur passionné des musiques du monde. On perçoit son enthousiasme à conter et à transmettre son admiration et ses connaissances en la matière. Ainsi, des chapitres tels que ceux consacrés aux chants des Églises orientales, aux negro spirituals et au gospel, ceux dédiés aux musiques sacrées de l’islam et du judaïsme, et bien d’autres encore, invitent à la découverte et forment une très bonne première approche de ces musiques qu’on peut apprécier depuis peu, avec bonheur, en Occident. Manifestement, l’auteur semble par contre moins à l’aise dans les chapitres traitant de la musique occidentale. On y trouve certes la même ferveur, mais quelques détails ne trompent pas, à commencer par l’usage de certains adjectifs creux (superbe, sublime, magnifique) qui ne remplacent pas une vraie description, ou quelques imprécisions de langage (« parties polyphoniques de plain-chant », p. 64). Quelques surprenantes erreurs font regretter que l’auteur n’aie pas mieux contrôlé ses sources (Telemann a postulé pour le poste de cantor à Leipzig et non d’« organiste titulaire »), vérifié la cohérence (la célèbre décrétale de Jean XXII condamnant l’Ars nova change de nom et de date à la page 81, alors que ces indications sont presque justes aux pages 38 et 94 – notons que ce pape a été élu en 1316, et non en 1314 comme fautivement noté p. 36) ou parcouru les partitions (ouverture orchestrale La Grande Pâque russe de Rimski-Korsakov mentionnée comme une œuvre liturgique, clarinettes ajoutées à tort à l’effectif de la Messe en si de Bach, tandis que le corno da caccia est oublié), pour ne donner que quelques exemples. De même, on ne peut que s’étonner de ne pas voir cités les noms de Schubert ou de Mendelssohn, dont les œuvres sacrées sont bien plus essentielles que le Requiem pour la paix d’Henri Tomasi, très loin d’être incontournable, et auquel une page entière est pourtant dédiée. En résumé, on tâchera d’oublier les imperfections du premier quart du livre pour mieux en savourer le reste, d’autant que même le niveau et la précision de la partie consacrée à la musique occidentale du 20e siècle s’avèrent meilleurs.

A noter que les monothéismes se taillent la part du lion – plus des deux tiers de l’ouvrage – et on pourrait préférer que les riches traditions de la Chine et du Japon soient commentées par davantage que, respectivement, six et quatre pages. Le taoïsme et le confucianisme sont rapidement effleurés, le mazdéisme et le shintō à peine mentionnés, le jaïnisme et le sikhisme totalement absents. Dommage, mais l’auteur se rattrape dans les parties consacrées à la musique sacrée de l’hindouisme et aux liturgies bouddhiques, ainsi qu’à différents rituels et cultes animistes et chamaniques (de Cuba, d’Haïti, du Mali, de Sibérie, etc.) et même au jazz. A la fin de chaque chapitre, à une exception près, un interprète spécialisé dans le répertoire abordé répond à une ou plusieurs question(s), et une liste de CDs sélectionnés incite à approfondir par l’écoute ce qui a été appris par la lecture.

Image

Gérard Kurkdjian : Le Grand Livre des musiques sacrées du monde, 432 p., € 23.90, Editions Albin Michel, Paris 2016, EAN13 9782226326294


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

juillet 2020

  • Ven. 10.07.
    Kleinstadt Open Air
    Lieu:
    Rathausplatz Walenstadt
    Heure:
    19.00
  • Dim. 12.07.
    Zunftkonzerte Zürich meets Digital Concerts: Ouvertüre aus dem Zunfthaus zur Zimmerleuten
    Lieu:
    online, digital-concerts.ch
    Heure:
    16.00
  • Lun. 13.07.
    Zunftkonzerte Zürich meets Digital Concerts: digitales Zunftkonzert
    Lieu:
    online, digital-concerts.ch
    Heure:
    20.30
  • Ven. 17.07.
    Allgemeiner Rundgang durch die Ausstellung «Nonnen. Starke Frauen im Mittelalter».
    Lieu:
    Hotel Rigi Kulm, Kulmweg, Rigi Kulm
    Heure:
    00.00
  • Sam. 18.07.
    Rigi Musiktage - Kammermusik auf der Höhe
    Lieu:
    Hotel Rigi Kulm, Kulmweg, Rigi Kulm
    Heure:
    00.00

juillet 2020

  • Lun. 13.07.
    Hothouse Music Project 13. Juli bis 31. August 2020

    Sina, Caroline Chevin, Kunz, Nickless, James Gruntz, Steiner & Madlaina, Eliane, Black Sea Dahu, 77 Bombay Street, Adrian Stern, Veronica Fusaro, Anna Rossinelli, Marc Sway, Ritschi, William White, Michael von der Heide

    Lieu:
    Wilderswil, Alpine Inn, Obereigasse 29/31
    Heure:
    00.00
  • Ven. 17.07.
    Rigi Musiktage - Kammermusik auf der Höhe
    Lieu:
    Rigi Kulm
    Heure:
    00.00
  • Ven. 17.07.
    Eröffnungskonzert – Missa solemnis – Beethoven 250
    Lieu:
    Kirche Saanen
    Heure:
    19.30
  • Ven. 17.07.
    Basel Tattoo 2020
    Lieu:
    Kaserne Basel, Klybeckstrasse 1b, 4057 Basel
    Heure:
    21.30
  • Sam. 18.07.
    Rigi Musiktage - Kammermusik auf der Höhe
    Lieu:
    Hotel Rigi Kulm
    Heure:
    00.00