Alain Corbellari : Frank Martin – Un lyrisme intranquille 
Une musique humaine

Une musique humaine

Laurent Mettraux, 30.06.2021

Une monographie récemment parue présente Frank Martin et ses œuvres sous un jour nouveau.

A la fois concis et riche, l’ouvrage d’Alain Corbellari paru dans la collection de livres de poche Savoir Suisse, publiée par les Presses polytechniques et universitaires romandes, présente une image de Frank Martin éloigné des poncifs qui en brossent trop souvent un portrait d’austère calviniste. En 14 chapitres, il nous propose de découvrir les différentes facettes d’une personnalité sensible, pleine de vie et d’humour, mêlant des indications biographiques et quelques anecdotes à la description facilement abordable des œuvres les plus notables, groupées par thématiques telles que l’influence de diverses musiques populaires, comme le jazz ou le flamenco, ou son intérêt pour le Moyen Âge – qui lui inspirera entre autres l’usage du bicinium homorythmique – et sa littérature, volontiers sollicitée pour plusieurs de ses compositions. Un chapitre entier est consacré aux Huit Préludes pour piano, écrits à l’intention de Dinu Lipatti qui décédera avant d’avoir pu les jouer, dans lesquels se trouvent condensés les principaux éléments de son style si personnel et reconnaissable. Le musicologue, par ailleurs compositeur lui-même, souligne également la profonde humanité du langage de l’auteur de la Petite Symphonie concertante, qui ne parvint à la maturité qu’aux environs de la cinquantaine. Il caractérise avec perspicacité sa musique expressive, passionnée et véhémente, d’essence lyrique et souvent dramatique, où couramment une ou plusieurs voix s’échappent de la masse sonore et sont confrontées à la collectivité, ainsi que son sens du rythme et de la rhétorique, sans compter sa réussite dans la combinaison d’un dodécaphonisme non dogmatique et d’une impression de tonalité libre et fluidement modulante, aux harmonies basées fréquemment sur des accords parfaits utilisés de manière non fonctionnelle. Plutôt que de devenir une sorte de personnage officiel, Martin a eu la prudente lucidité d’aller vivre en un endroit retiré, afin de mieux atteindre à la tranquillité nécessaire à son travail.

Image

Alain Corbellari : Frank Martin – Un lyrisme intranquille, Collection Savoir suisse, 168 p., Fr. 17.50, EPFL Press, Lausanne 2021, ISBN 978-2-889154128

 


 

Photo du haut : www.frankmartin.org


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

septembre 2022

  • Jeu. 29.09.
    Herbsttrilogie klang Grandhotel Giessbach - Die Wiener
    Lieu:
    Grandhotel Giessbach, Brienz BE
    Heure:
    18.00
  • Jeu. 29.09.
    Dutch Swing College Band - Dixie Night
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    19.30
  • Jeu. 29.09.
    «KEINE KOMPROMISSE» – Kammerorchester Basel
    Lieu:
    Stadtcasino Basel
    Heure:
    19.30
  • Ven. 30.09.
    Beethoven 7
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    19.30
  • Ven. 30.09.
    Winterreisen - Szenisches Konzert
    Lieu:
    Atelier für Kunst und Philosophie
    Heure:
    19.30

octobre 2022

  • Sam. 01.10.
    Konzerte mit Werken von Hikaru Suzuki: 1. „Kammermusik für Streicher“
    Lieu:
    Kornhaus, Romanshorn
    Heure:
    19.00
  • Sam. 01.10.
    tatkräftig
    Lieu:
    Brig, Rittersaal des Stockalperschlosses
    Heure:
    19.00
  • Sam. 01.10.
    Tattoo On Stage
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    19.30
  • Sam. 01.10.
    Winterreisen - Szenisches Konzert
    Lieu:
    Atelier für Kunst und Philosophie
    Heure:
    19.30
  • Dim. 02.10.
    Tattoo On Stage
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    11.00