Ibrahim Maalouf : Petite philosophie de l’improvisation 
L’improvisation comme art de vivre

L’improvisation comme art de vivre

Jacques Mühlethaler, 23.02.2022

Le trompettiste, compositeur et enseignant Ibrahim Maalouf publie un lievre qui a d'une part l’aspect d’une autobiographie.

Après un beau disque en duo à l’occasion de ses 40 ans et un tout récent CD intitulé First Noel rempli de mélodies à mettre sous le sapin, l’hyperactif trompettiste, compositeur et enseignant Ibrahim Maalouf publie une réflexion sur l’improvisation comme art de vivre. Divisé en quatre chapitres sur les vertus de l’impro, qui ont permis à son auteur de se libérer, de transmettre, de se soigner et de mieux vivre avec les autres, l’ouvrage revêt pour une bonne part l’aspect d’une autobiographie. Au sein d’une famille libanaise émigrée en France, Ibrahim subit d’une part la férule paternelle de Nassim Maalouf, trompettiste de haut vol qui lui enseigne tous les secrets de l’instrument, et laisse d’autre part ses doigts improviser sur le piano de sa mère qui enseigne la musique. De cette double initiation, il deviendra un mélodiste très doué, tirant parti de sa large connaissance des répertoires occidental et oriental, mais également un improvisateur volubile.
Que ce soit à l’exemple de ses parents pour s’insérer dans la société française ou de lui-même au long d’un parcours artistique débuté très tôt, l’improvisation selon Maalouf permet autant d’affronter les difficultés de l’existence que de s’adonner à la création artistique. Elle comble la peur du vide, fait admettre les erreurs, rend tolérant, et surtout, elle ne se limite pas à des jam-sessions balisées. Voilà peut-être le volet le plus intéressant du livre : improviser, pour l’auteur, c’est surtout casser les codes musicaux, mêler les styles, essayer, pour le meilleur et parfois le pire. Et tant pis si, dans une anecdote savoureuse relatant une longue dispute, le petit Ibrahim ne se fera pas adouber par le grand Wynton Marsalis comme un véritable jazzman. Car sur la scène qu’ils partageront juste après ce dialogue difficile, il improvisera un cadeau à Wynton en forme de… trompette à quatre pistons, instrument inventé par son père pour jouer les quarts de ton de la musique orientale.

Image

Ibrahim Maalouf : Petite philosophie de l’improvisation, 247 p., € 18.00, Éditions des Équateurs – Mister Ibé, Paris 2021, ISBN 978-2-3828-43196-9


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Agenda des concerts

septembre 2022

  • Jeu. 29.09.
    Herbsttrilogie klang Grandhotel Giessbach - Die Wiener
    Lieu:
    Grandhotel Giessbach, Brienz BE
    Heure:
    18.00
  • Jeu. 29.09.
    Dutch Swing College Band - Dixie Night
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    19.30
  • Jeu. 29.09.
    «KEINE KOMPROMISSE» – Kammerorchester Basel
    Lieu:
    Stadtcasino Basel
    Heure:
    19.30
  • Ven. 30.09.
    Beethoven 7
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    19.30
  • Ven. 30.09.
    Winterreisen - Szenisches Konzert
    Lieu:
    Atelier für Kunst und Philosophie
    Heure:
    19.30

octobre 2022

  • Sam. 01.10.
    Konzerte mit Werken von Hikaru Suzuki: 1. „Kammermusik für Streicher“
    Lieu:
    Kornhaus, Romanshorn
    Heure:
    19.00
  • Sam. 01.10.
    tatkräftig
    Lieu:
    Brig, Rittersaal des Stockalperschlosses
    Heure:
    19.00
  • Sam. 01.10.
    Tattoo On Stage
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    19.30
  • Sam. 01.10.
    Winterreisen - Szenisches Konzert
    Lieu:
    Atelier für Kunst und Philosophie
    Heure:
    19.30
  • Dim. 02.10.
    Tattoo On Stage
    Lieu:
    KKL Luzern
    Heure:
    11.00