OFC 
Comment la Confédération soutient la formation musicale

Comment la Confédération soutient la formation musicale

Office fédéral de la culture, 25.01.2016

La Confédération soutient la formation musicale des enfants et des jeunes depuis 2012. En 2016, elle élargira ses mesures et lancera le nouveau programme «jeunesse et musique».

Depuis quatre ans, la Confédération soutient la formation musicale sur la base de la loi sur l’encouragement de la culture. Les compétences de la Confédération ont été élargies par l’introduction du nouvel article constitutionnel 67a Cst (formation musicale), accepté par le peuple et les cantons le 23 septembre 2012. L’année 2016 voit le début d’une nouvelle période de soutien.

Au cours de la nouvelle période 2016-2020, les mesures existantes de soutien de la formation musicale seront poursuivies et développées. Les formations de musiciens, les concours et les festivals de musique bénéficieront ainsi d’un soutien accru.

La principale innovation porte sur l’introduction du programme «jeunesse et musique», qui a pour objectif d’amener les enfants et les jeunes à pratiquer des activités musicales et de promouvoir harmonieusement leur développement et leur épanouissement, sous un triple aspect pédagogique, social et culturel.

Une nouvelle disposition prévoit en outre que les écoles de musique soient désormais tenues de proposer à tous les élèves et apprentis des tarifs nettement inférieurs à ceux des adultes, et ce jusqu’à la fin du niveau secondaire II. Elles devront aussi proposer aux élèves doués, en raison du nombre d’unités d’enseignements qu’ils seront amenés à suivre, des tarifs inférieurs aux tarifs normaux.

Quels sont les montants prévus pour le soutien de la formation musicale? Dans le cadre de la discussion du message culture 2016-2020, le parlement a approuvé un plafond de dépenses global de 17,3 millions de francs pour la période. Sur les 3,5 millions de francs alloués en moyenne annuelle, 2,5 millions sont prévus pour le programme «jeunesse et musique».


Introduction du programme «jeunesse et musique» (j+m)

Ce programme repose sur trois piliers: formation de base et formation continue des moniteurs «jeunesse et musique», cours de musique, camps musicaux.

  1. Formation de base et formation continue des moniteurs «jeunesse et musique». Le programme forme les moniteurs qui enseigneront la musique aux enfants et aux jeunes dans le cadre de cours et de camps, et leur transmettront le plaisir de la musique. Les moniteurs j+m sont tenus de se perfectionner régulièrement. Leur formation s’effectue dans le cadre d’un système de modules à plusieurs degrés. Les aspirants moniteurs suivent un module de base et des modules de pédagogie et de musique.
  2. Cours de musique. Le programme soutient les cours de musique pour enfants et jeunes dispensés par un moniteur j+m certifié. Ces cours doivent compter au moins dix leçons et accueillir au moins cinq enfants ou jeunes. Les contributions par participant et participante sont fixées annuellement par l’OFC, sur la base de barèmes fixes. Les moniteurs et monitrices décident eux-mêmes, dans le cadre de fourchettes préétablies, comment répartir ces contributions (infrastructures, salaire des moniteurs, etc.), ce qui garantit une utilisation des fonds aussi conforme aux besoins que possible.
  3. Camps musicaux. Le programme soutient les camps musicaux pour enfants et jeunes dirigés par un moniteur j+m certifié. Ces camps durent entre deux et sept jours et doivent accueillir au moins dix enfants ou jeunes. Les contributions sont également allouées sur la base de barèmes fixes. Les camps doivent en général se dérouler en Suisse, pour assurer un bon rapport coût/bénéfice et maintenir la valeur ajoutée en Suisse.

Il est prévu d’introduire le programme par étapes. Les formations de moniteur j+m seront proposées dès 2016, les cours de musique et camps musicaux soutenus à partir de 2017. Les demandes seront gérées par une agence externe, que l’OFC a chargée de réaliser le programme. Au terme d’une procédure publique d’appel d’offres, c’est à la société Res Publica Consulting AG que le mandat a été attribué.

Les conditions de participation à la formation de base et à la formation continue, les critères de soutien aux cours de musique et aux camps musicaux, de même que d’autres détails, sont exposés dans le régime d’encouragement du Département fédéral de l’intérieur, à l’adresse suivante: www.bak.admin.ch/kulturschaffen/04250/04255/05057/index.html?lang=fr


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.