Prix suisse de musique 
Grand Prix à Cod.Act

Grand Prix à Cod.Act

08.05.2019

Le Grand Prix suisse de musique 2019 a été attribué à Cod.Act : André et Michel Décosterd, deux frères qui explorent les interactions entre le son, l’image et l’espace et renouvellent la perception de la musique contemporaine. Quatorze musiciennes et musiciens ou ensembles ont reçu par ailleurs un Prix suisse de musique.

Nés au Locle en 1967 et 1969, André et Michel Décosterd occupent une place originale au sein des productions artistiques groupées sous le terme générique d’«art sonore». Après un apprentissage de facteur d’orgues et un diplôme à l’Ecole de Jazz et de Musique Actuelle de Lausanne (Ejma), le musicien-compositeur André Décosterd s’est spécialisé en informatique musicale et étudie les systèmes de composition propres à la musique électroacoustique et à la musique contemporaine. Michel Décosterd est diplômé d’architecture de l’Ecole d’ingénieurs de Bienne. Il s’est rapidement concentré sur son activité d’artiste plasticien et de photographe. Il a en outre développé en autodidacte une connaissance approfondie en mécanique et en construction de machines, l’amenant à concevoir des sculptures cinétiques. Depuis 1997, les deux frères allient leurs talents sous le nom de Cod.Act pour créer d’étonnantes formes musicales et architecturales dont l’esthétique évoque l’univers industriel. Ils présentent leur travail lors de festivals consacrés à la création numérique dans le monde entier et ont reçu des prix prestigieux, notamment le Golden Nica Interactive Art du festival Ars Electronica de Linz, et à trois reprises le Grand Prize (Art division) du Japan Media Arts Festival.

Les Prix suisses de musique sont…
Les 14 musiciennes et musiciens ou ensembles suivants ont par ailleurs reçu un Prix suisse de musique : Bonaventure - Soraya Lutangu (Rougemont VD), d’incise - Laurent Peter, (Genève), Pierre Favre (Le Locle), Ils Fränzlis da Tschlin (Engadine, GR), Béatrice Graf (Nyon), Michael Jarrell (Genève), Kammerorchester Basel (Bâle), KT Gorique (Sion), Les Reines Prochaines (Bâle), Rudolf Lutz (Saint-Gall), Björn Meyer (Berne), Andy Scherrer (Brunnadern SG), Sebb Bash (Lausanne) et Marco Zappa (Locarno).

Tous les genres musicaux sont représentés parmi les lauréats, du jazz à la musique contemporaine, du hip hop au rap, de la musique classique à la musique populaire. L’accent est cependant posé cette année sur la musique électronique sous toutes ses facettes. Par ailleurs, un Prix suisse de musique va pour la première fois à un orchestre.

Cérémonie de remise des prix
La cérémonie de remise des prix se déroulera le 20 septembre prochain au Kunstmuseum de Bâle, en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Une partie des lauréats seront au programme du festival ZeitRäume à Bâle, qui présentera du 13 au 22 septembre un programme dédié à la musique et à l’architecture.

Procédure de désignation des lauréats 


L’Office fédéral de la culture mandate chaque année une dizaine d’experts musicaux pour proposer des candidats provenant de toutes les régions du pays et issus de l’ensemble des domaines musicaux. Cette sélection est ensuite soumise au Jury fédéral de musique. En janvier 2019, les sept membres du jury ont désigné le duo lauréat du Grand Prix suisse de musique et les 14 lauréats de Prix suisses de musique. Le Grand Prix suisse de musique est doté de 100 000 francs et les Prix suisses de musique de 25 000 francs chacun.

Photo: Sound City, la dernière installation sonore de Cod.Act, est constituée d’un vieil ampli de guitare dont la caisse a été remplacée par une étrange prothèse mécanique, suspendu au plafond par deux ressorts. Il diffuse un morceau de rock sombre et torturé.


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.