Puplinge Classique 
Un festival transgénérationnel

Un festival transgénérationnel

22.05.2013

Le Festival «Puplinge Classique» propose dix soirées éclectiques du 20 juillet au 24 août prochain, entre Haydn, Moussorgski et la musique traditionnelle chinoise.

C'est en février 2010 que le pianiste genevois François-Xavier Poizat décide de fonder un festival de musique classique qui se tiendrait en juillet-août à Puplinge, à la lisière du canton de Genève. Ainsi, le 18 juillet suivant eut lieu le premier concert de cette aventure, nommée « Puplinge Classique », réunissant François-Xavier Poizat au piano, Nadège Rochat au violoncelle et Damien Bachmann à la clarinette.

Au départ «Festival organisé par des jeunes», il serait aujourd'hui plus juste de le nommer «Festival transgénérationnel»: les artistes tout comme le public représentant toutes les tranches d'âge. Cependant, s'il y a bien une chose qui est restée jeune depuis le début, c'est l'atmosphère des concerts : joviale, dynamique, enthousiaste. La philosophie du Festival est d’offrir à la musique classique un « coup de jeune » en proposant des concerts pleins de surprises.

L'ascension du Festival – 4 concerts en 2010, 12 concerts en 2013 enregistrés par Espace 2  – n'aurait pu se faire sans son public fidèle, la précieuse collaboration des autorités, les sponsors et des têtes d’affiche telles que Philippe Béran, Sergeï Ostrovsky, Louis Schwizgebel, Vahan Mardirossian, Andrey Baranov, ainsi que les Quatuors Aviv, Sine Nomine et Terpsycordes, notamment.

Une autre particularité du Festival est la diversité de sa programmation. En effet, du 20 juillet au 24 août 2013 vont se succéder des récitals de piano, des concerts avec orchestre, de la musique baroque, des créations originales ou encore de la musique traditionnelle chinoise.

Plus d’infos: www.puplinge-classique.ch


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.