Festival 
Le bois qui chante a 15 ans

Le bois qui chante a 15 ans

24.08.2015

2015 marque la 15e édition de l’aventure du «Bois qui chante», une fête du violon durant dix jours à Château-d’Œx, du 9 au 18 octobre.

Concerts, ateliers, repas, balades, cinéma... la diversité est une des caractéristiques du festival avec, en forme de phares, les grandes soirées classiques qui balisent les deux week-ends. Autour du pianiste Marc Pantillon et de sa fille Anne-Laure à la flûte traversière, l’ensemble Sigma invitera à un voyage français (Poulenc, Debussy, Ravel, Ibert...) samedi 10 octobre. À l’autre extrémité du festival (dimanche 18 octobre), le quatuor Stuller et le pianiste Gerardo Vila feront résonner le bois des cordes dans un programme tourné vers l’Est, avec en point de mire le Quintette de Dvorak.

Ateliers, balades et dépaysement
Le public se réjouit chaque année de découvrir le résultat du week-end de travail réalisé par les musiciens amateurs de l’atelier d’orchestre sous la direction experte d’Alexandre Clerc. Le concert aura lieu le dimanche 11 octobre à la Grande Salle, autour de Grieg, Bollschweiler et Mozart, sous les doigts du pianiste Raphaël Sudan. Quant à la balade en forêt, elle sera organisée pour la première fois cette année par le Parc naturel régional Gruyère Pays-d’Enhaut, le mercredi 14 octobre.

Le 9 octobre, le quatuor Marquis de Saxe invitera les jeunes festivaliers à découvrir l’univers du saxophone. Le Geneva Brass Quintett prendra alors le relais pour une prestation multicolore de Rossini à Ennio Morricone. Le dépaysement continuera le 15 octobre par un voyage en Espagne avec le violoniste Andrés Ortiz et le guitariste Pablo Rioja, suivi le lendemain d’une soirée aux chandelles proposée par les sœurs Annina et Meret Eve Haug.

Journée anniversaire
Le point culminant de cette année sera sans conteste la «Folle journée du 15e anniversaire», programmée l’après-midi du 17 octobre: une descente de la vallée de la Grue en compagnie de la yodleuse Barbara Klossner. L’occasion de marquer les liens étroits qui lient les régions du Saanenland et du Pays-d’Enhaut par-delà la barrière des langues.

S’ensuivra la désormais traditionnelle soirée «musique et gastronomie», animée cette année par le chef Wolfgang Weissert et le Cosa Nostra Jazz Band.

Plus d’infos: www.bois-qui-chante.ch

 


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.