New York 
Une violoniste suisse au Carnegie Hall

Une violoniste suisse au Carnegie Hall

29.02.2016

La violoniste Irene Abrigo, établie à Lausanne, a interprété un Concerto de Dirk Brossé au Carnegie Hall, avec le Chamber Orchestra of New York.

Lauréate de nombreux concours internationaux et gagnante du Prix Respighi 2015, la violoniste Irene Abrigo a donné la première exécution sud-américaine du Concerto no 1 de Respighi en janvier dernier au Brésil. En février, elle a interprété le Concerto pour violon Black, White and in Between de Dirk Brossé en première new-yorkaise au Carnegie Hall, avec le Chamber Orchestra of New York sous la direction de Salvatore Di Vittorio.

En parallèle à son activité de concertiste internationale, Irene Abrigo a fondé en 2015 avec Madeleine Murray Robertson l’association POURQUOIPAS. Cette association organise des concerts et s’occupe de l’animation musicale pour différents types d’événements. L’idée de départ est de créer des projets artistiques pour soutenir l’art et l’éducation. Le but de l’association est d’offrir ou de produire des projets d’excellence en faisant preuve d’innovation artistique, en collaboration avec des fondations, des salles de concerts, des orchestres, ou des festivals qui partagent ces mêmes principes et valeurs.



Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.