Daguerréotype  
Un très probable portrait inédit de Chopin

Un très probable portrait inédit de Chopin

16.01.2017

Surprise de taille et émotion dans le monde du piano classique: une image inédite a été découverte chez un particulier par un fin connaisseur de Frédéric Chopin, Alain Kohler, un physicien suisse.

Alain Kohler a mené une enquête approfondie avec Gilles Bencimon, de Radio France Internationale, lui-même passionné du musicien. Les deux chercheurs sont arrivés à la conclusion qu’il s’agit selon toute vraisemblance d’une reproduction photographique d’un daguerréotype inconnu jusque-là de Chopin. Certainement effectué vers 1847 dans l’atelier de Louis-Auguste Bisson, ce cliché serait le troisième portrait photographique connu du compositeur.

Découverte chez un particulier
Un pur hasard est à l’origine de cette découverte. C’est lors d’une rencontre avec un particulier mélomane qu’en discutant dans son salon, Alain Kohler remarque au mur l’image troublante d’un personnage encore assez jeune, élégant et au visage sombre. Familier de longue date avec les portraits de Chopin, il fait immédiatement le rapprochement et s’interroge. Il convainc son propriétaire de l’autoriser à faire une copie du document en vue de l’étudier attentivement. Il contacte alors plusieurs spécialistes dans différents domaines et se fait activement aider par Gilles Bencimon pour tenter d’authentifier le document.
Des comparaisons minutieuses avec d’autres portraits du compositeur – photographiques, peints, dessinés, sculptés – sont effectuées. La confrontation des analyses laisse bientôt peu de place au doute: physique, expression, vêtements, marques distinctives, proportions et jusqu’au décor visible permettent d’aboutir à la quasi-certitude qu’il s’agit bien de Chopin!

Une énigme demeure
L’original du très probable troisième daguerréotype de Chopin mis au jour a-t-il également disparu comme les deux autres déjà répertoriés? Malgré leurs efforts et après avoir consulté diverses personnes et institutions autorisées, Alain Kohler et Gilles Bencimon, qui souhaitent faire partager cette découverte aux nombreux admirateurs du musicien à travers le monde, n’ont pu trouver trace d’un tirage original. A cet égard, ils restent ainsi ouverts à toute information susceptible d’en favoriser la localisation, voire, à défaut, la traçabilité.


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.