Vidéos 
Mosaïques musicales virales

Mosaïques musicales virales

14.04.2020

Le confinement empêchant les musiciens de jouer ensemble, de très nombreux groupes et orchestres ont mis en ligne des vidéos où chacun de leurs membres joue seul à la maison. Quelques exemples d’une liste non exhaustive.

La technologie permet aujourd’hui une activité musicale qui, il y a quelques années encore, aurait nécessité des compétences et du matériel réservés aux professionnels : celle de jouer en groupe, mais chacun chez soi, et à des moments différents. Il suffit que chacun et chacune joue sa partie sur un enregistrement témoin, se filme avec son téléphone, et qu’une bonne âme récolte toutes les vidéos et en effectue le montage. La technique n’est pas née avec le coronavirus, mais le confinement auquel nous sommes astreints a provoqué la multiplication de ce procédé, que les réseaux sociaux relaient avec plus ou moins de succès. On trouve sur YouTube une très longue liste de vidéos de ce genre.

L’OSR propose par exemple un extrait du Boléro de Ravel, comme l’ont fait également l’Orchestre national de France, la Philharmonie de New York et l’Orchestre philharmonique de Nice. L’Orchestre national de Lyon a choisi Grieg, la Philharmonie de Strasbourg un extrait de Carmen, l’Orchestre philharmonique du Maroc joue Le Pont de la rivière Kwai et celui de Marseille le thème de Star Wars. Bien de chez nous, la Landwehr de Fribourg a choisi La Fanfare du printemps de l’abbé Bovet. Certaines formations allient leur vidéo à une œuvre de charité, c’est le cas de l’Orchestre des nations qui a réalisé son clip en faveur de la Chaîne du bonheur.


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.