Ensemble Symphonique Neuchâtel  
Une vidéo étonnante

Une vidéo étonnante

24.03.2021

L’Ensemble Symphonique Neuchâtel (ESN) et le collectif Supermafia ont conjugué performance musicale et scénographie lumineuse interactive par le biais d’un projet vidéo inédit diffusé le 20 mars sur le web. Le film accumule les vues et les éloges.

Ne pouvant se réunir à plus de 5 personnes en automne 2020, une trentaine d’instrumentistes ont enregistré tour à tour le mouvement final « La danse sacrale » du Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky, se démultipliant afin de pouvoir jouer l’oeuvre avec l’effectif initial.
Par sa rythmique complexe et tribale, sa marque indélébile de modernité, et le défi de multiplier les musiciens pour soutenir son effectif orchestral particulièrement grand, Le Sacre du Printemps s’est imposé naturellement aux yeux du directeur artistique et musical Victorien Vanoosten. C’est dans un réel souhait de créer une performance pluridisciplinaire que l’ESN s’est lancé le défi de jouer cette partition avec une trentaine de musiciens isolés en les multipliants alors qu’elle requiert un effectif quatre fois plus important.
Durant 5 jours de novembre, les musiciens se sont rendu à tour de rôle dans les locaux de la Case à Chocs à Neuchâtel pour s’enregistrer 1, 2, 3, voire 5 fois de suite, sous les instructions (et la direction) du directeur musical et de l’ingénieur du son, accompagnés d’une scénographie interactive signée par le collectif neuchâtelois Supermafia.
Conçu spécialement pour l’occasion, ce dispositif scénique sous forme d’écran réagit en fonction des instrumentistes, créant alors une dynamique lumineuse différente pour chaque son joué. Une fresque mosaïquée de 91 musiciens qui représente la disposition classique d‘un orchestre lors d’un concert a alors été virtuellement construite, déconstruite et dérangée, donnant lieu à un clip intemporel mêlant patrimoine orchestral séculaire avec art graphique contemporain et minimaliste.
Cette vidéo est diffusée sur la chaîne YouTube de l’ESN depuis le premier jour du printemps soit le samedi 20 mars 2021. L’ESN et le collectif souhaitent pouvoir diffuser le projet sous la forme d’une installation artistique “en présentiel” dès que la situation le permettra.

Pour voir la vidéo: https://youtu.be/rQ5oVVjRBP4


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.