9e Concours suisse de direction 
Théo Schmitt meilleur directeur

Théo Schmitt meilleur directeur

11.09.2019

Le vaudois Théo Schmitt a remporté le Concours suisse de direction d’harmonie à Baden. Son charisme naturel et la perfection de son travail de répétition ont convaincu.

Les trois membres du jury (Jan de Haan, Philippe Bach et Carlo Balmelli) ont été unanimes: le gagnant du neuvième concours de direction s’appelle Théo Schmitt de Palézieux. Le vaudois de 28 ans a convaincu par son interprétation de la composition de la catégorie excellence Praise Jerusalem d’Alfred Reed. Raphael Honegger, du canton d’Argovie, a remporté la deuxième place, et le Valaisan Laurent Zufferey la troisième.

Théo Schmitt s’est distingué par une très bonne répétition et il a fait preuve d’une excellente connaissance de la partition. De surcroît, sa prestation a été convaincante et pleine d’assurance, en dépit de la pression exercée par la situation du concours. Grâce à son charisme et au bon contact qu’il a pu établir avec l’orchestre, Schmitt est un lauréat convaincant, selon le président du jury Jan de Haan. Le manque de connaissance de l’allemand a été plutôt un avantage parce que cela lui a permis de communiquer avec l’orchestre d’une façon sympathique et de s’exprimer en tant que directeur plutôt que d’utiliser beaucoup de mots.

Théo Schmitt part pour deux ans d’études en musique de film à Los Angeles.

Photo: Raphael Honegger (2e prix), Théo Schmitt (1er prix) et Laurent Zufferey (3e prix)
 

 


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.