Festivals de l’été 
Si la musique va mal, les festivals cartonnent

Si la musique va mal, les festivals cartonnent

02.09.2013

Si les temps sont durs pour les musiciens, si les ventes de CD ne cessent de chuter, si les subsides diminuent de partout, les festivals de l’été affichent presque tous des records d’affluence. Trois exemples romands.

La 22e édition de Rock Oz'Arènes à Avenches a bénéficié d'une météo exceptionnelle. Elle a attiré pas moins de 40 000 personnes en quatre jours. Les organisateurs se sont réjouis de ce succès sans précédent. Rock Oz'Arènes a plébiscité une «programmation éclectique», réunissant la chanson française avec Cali et Michel Sardou, le hip-hop avec avec Sexion d'Assaut, le rock américain avec Band of Horses.
Sur la scène du Casino, le public a également pu découvrir de nombreux artistes suisses. La désormais traditionnelle soirée «Electroz' Arènes» a connu son apothéose avec une prestation haute en couleurs de David Guetta.

Gampel
Le festival de Gampel (VS) s'est terminé sur un bilan positif. Quelque 86 400 visiteurs, un record, sont venus écouter leurs groupes préférés, se sont réjouis les organisateurs. Les groupes Biffy Clyro et Billy Talent, mais également Kool Savas ou Xavier Naidoo ont surpris et enthousiasmé les visiteurs. Le groupe suisse «77 Bombay Street» a joué devant un «public très, très nombreux», écrivent les organisateurs.

Pully
Le 17e For Noise Festival a séduit 7000 spectateurs à Pully. C'est moins qu'en 2012 où un record de fréquentation - plus de 8000 personnes - avait été enregistré. Toutefois, l'événement de cette édition aura été le concert de Franz Ferdinand, quatuor écossais qui a joué à guichets fermés.


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.