Fondation 
Nouvelle directrice pour la FCMA

Nouvelle directrice pour la FCMA

10.10.2018

Le Conseil de la Fondation romande pour la chanson et les musiques actuelles (FCMA) a désigné Albane Schlechten comme successeur de Marc Ridet à la direction de la fondation. Elle entrera en fonction le 1er janvier 2019.

Au terme d’une procédure en deux étapes, largement ouverte à l’ensemble des personnalités romandes liées aux musiques actuelles et qui a permis d’examiner plus de 50 dossiers de candidature lors de la mise au concours du poste de direction de la FCMA, le Conseil de Fondation s’est déterminé sur la candidature d’Albane Schlechten. Sa maîtrise de l’écosystème des musiques actuelles en Suisse au niveau romand, national et international, son excellente compréhension des enjeux de la FCMA, son expérience institutionnelle ainsi que l’attention qu’elle porte aux problématiques sociétales actuelles – telles que la sécurité dans les clubs, la place des femmes dans les musiques actuelles ainsi que les enjeux liés à la relève artistique et culturelle – sont autant de points forts qui lui permettront de répondre pleinement aux défis que doit relever la fondation.

Albane Schlechten, âgée de 34 ans, a fait ses premières armes à l’Usine, centre culturel autogéré à Genève, en tant que coordinatrice générale et porte-parole de ce lieu emblématique en Suisse romande. Elle a contribué à l’établissement d’un réseau des lieux associatifs à Genève, visant à promouvoir et à défendre la culture alternative au niveau politique et médiatique, avant de participer à la création de La Gravière, lieu de diffusion et de création musicale. En parallèle, elle s’investit dans la vie politique de sa ville. Afin de pouvoir assurer la fonction de directrice de la FCMA, Albane Schlechten quittera son poste en tant que coordinatrice romande de PETZI, association faîtière des clubs et des festivals de musiques actuelles, où elle a mené avec succès depuis janvier 2017 des activités de lobbying et de relations avec les partenaires institutionnels et les médias. 

La Fondation romande pour la chanson et les musiques actuelles (FCMA), fondée à Nyon en 1997 à l’initiative des collectivités publiques et de Paléo, a pour rôle de soutenir les artistes et les musiciens et musiciennes dans l’organisation de leur carrière, de leurs activités et de leurs recherches professionnelles. Elle permet notamment de développer leurs réseaux professionnels, de leur faciliter l’accès aux labels et aux scènes musicales. Son Conseil de fondation est composé de représentants et représentantes des cantons et des villes romandes ainsi que de personnalités actives dans le domaine de la musique.
 

 


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.