Editorial

RMS 12/2014, 03.12.2014

Sauvée du silence

A la rédaction, quand nous avons planifié il y a un peu plus d’une année les thèmes mensuels de notre rubrique focus, nous n’imaginions pas les turbulences que la Revue Musicale Suisse allait devoir traverser en 2014. Nous savions que la situation financière était difficile, mais elle ne nous semblait pas sans issue. La véritable crise est apparue mi-septembre : lors de l’assemblée des délégués, l’Association Revue Musicale Suisse a voté des « mesures préventives » stipulant que la version imprimée de la Revue serait abandonnée à la fin de l’année et que la marque Revue Musicale Suisse ne serait conservée que sous forme de site web. Tous les collaborateurs ont été licenciés au 31 décembre, les contrats avec les fournisseurs ont été résiliés.

Etonnamment, le thème du numéro d’octobre : argent — parlons-en pour une fois, tombait à point nommé au moment de ces dramatiques événements. Et le sujet du dernier numéro de l’année nous apparut comme un mauvais présage : silence. Est-ce avec ce numéro-là que nous allions devoir réduire au silence la Revue Musicale Suisse elle-même ?

Non ! Nous ne pouvions pas accepter que ces prédictions se réalisent, et nous nous sommes lancés dans la recherche de plans de survie. Nous avons aussi grandement été motivés par vous, chers lecteurs et chères lectrices ! Et je profite de l’occasion pour vous remercier encore une fois très chaleureusement, de votre soutien financier, des nombreux courriers que vous nous avez fait parvenir et que nous avons publiés sur notre site, et de tout autre signe d’encouragement.

C’est à la dernière minute que nous avons élaboré un arrangement, en collaboration avec Thomas Müllerschön, directeur du nouveau département de revues spécialisées de la NZZ (Neue Zürcher Zeitung), qui sauvera la Revue Musicale Suisse de la faillite. Le prédisent de l’association Hans Brupbacher vous l’explique en plus de détails dans la carte blanche publiée en page 27.

Après tant d’agitation, je vous invite à plonger dans le silence. Notre thème du mois, qui convient spécialement bien à la période de l’avent, a été réalisé de façon inhabituelle : tous les textes sont nés d’un atelier d’écriture dirigé par Björn Gottstein et Thomas Meyer à l’Académie de musique de Bâle. Ils sont illustrés de photos choisies par Kaspar Ruoff.

Je vous souhaite une bonne lecture, de joyeuses fêtes de Noël et une bonne année. La rédaction au complet se réjouit de pouvoir continuer à vous accompagner en 2015.

Cordialement

Katrin Spelinova


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Archives imprimées

Les articles parus dans la Revue Musicale Suisse depuis son premier numéro de janvier 1998 sont disponibles dans nos archives.

Passer une annonce dans la RMS

 La Revue Musicale Suisse offre de nombreuses possibilités d'annonces et de publicité.
Pour plus de détails: passer une annonce.

S'abonner à la RMS

L'édition imprimée de la Revue Musicale Suisse paraît neuf fois par année (numéros doubles janvier/février, juillet/août, septembre/octobre). Vous pouvez vous y abonner.

L'histoire de la Revue Musicale Suisse en quelques mots

La RMS est née de la fusion de six journaux en 1998

En Suisse, les premières revues musicales apparaissent au 19e siècle. Elles sont généralement liées à la vie des chorales, et ce longtemps encore durant le siècle suivant. Plusieurs d'entre elles se sont séparées ensuite en plusieurs périodiques, mais en 1998, six associations musicales dotées chacune d'un organe officiel se sont réunies pour fonder la Revue Musicale Suisse. Aujourd'hui, la Revue regroupe 14 associations et organisations musicales.

En janvier 2013, la Revue Musicale Suisse a mené à bien une démarche de réflexion et de transformation qui l'a conduite à redéfinir son contenu ainsi que la présentation de son édition imprimée et de son site Internet.

Nous remercions la Fondation SuisaPro Helvetia, Société Suisse des Artistes Interprètes et Stiftung Phonoproduzierende pour leur soutien dans cette opération.

Le 28 novembre 2014, lors d’une assemblée extraordinaire des délégués, l’Association Revue Musicale Suisse a décidé de confier à la NZZ Fachmedien AG l’édition de la Revue Musicale Suisse et elle a décidé la liquidation de l’association. Plus d'infos.