Perdre

Perdre

RMS, 20.10.2016

Après des années de recherche dans des archives et des registres ecclésiastiques, le lieu de naissance d’Albicastro a été découvert. La Suisse perd-elle un compositeur? – Au fil du temps, des partitions et donc des œuvres disparaissent. Mais quelques-unes d’entre elles refont surface. – Perdre l’audition est le pire cauchemar des musiciens. La batteuse Béatrice Graf explique le risque constant de son métier. – Et enfin, est-ce que perdre ne nous permet pas aussi de gagner?

Les articles marqués en bleu peuvent être lus directement en ligne par un clic de souris. Tous les autres textes sont disponibles uniquement dans l'édition papier ou sous forme de e-paper.

 

Focus

 

Über schwarze und rote Zahlen
Weist die Bilanz des Fortschritts einen Gewinn aus oder überwiegen darin Verlustposten? Eine musikalisch-kulturgeschichtliche Gedankenreise von Thomas Meyer

Les partitions perdues... pas forcément pour toujours

Die Schweiz «verliert» einen Komponisten
Interview mit Marcel Wissenburg über den Barockkomponisten Albicastro
Dossier Albicastro

Mon métier mʼa abîmée
La perte de lʼaudition des musiciens

 

… et par ailleurs

 

RESONANCE

Heilsbringer — Stockhausen in Basel, Nono in Luzern

Ein Ort für Schoeck — Othmar-Schoeck-Festival in Brunnen
Festivalüberblick

Corniste, pianiste et compositeur à contre-courant — entretien avec Christophe Sturzenegger

Verspäteter Nachruf auf Franz Tischhauser

John Adams invité au Festival de La Bâtie

Auftakt zum Festival Femmusicale 2016

Mensch, Musik, Maschine — Festival «Wir sind die Roboter» in Berlin

Wir müssen weiterkämpfen! — Selbstreflexion zur Musikinitiative

Musikpolitik im Strudel der Service-public-Debatte

Förderung von Musikorganisationen mit neuen Bedingungen

Carte blanche à Regula Stibi

Comptes-rendus – nouvelles publications

 

CAMPUS

Gemeinsamer Nenner Musikausbildung — Verband Fachdidaktik Musik

Apprendre la musique aujourd’hui et demain — ISME à Glasgow

klaxon — Page des enfants (PDF)

Comptes-rendus littérature pédagogique – nouvelles publications

 

FINALE

La devinette — de Dirk Wieschollek 

Télécharger le dernier numéro

Vous pouvez télécharger le dernier numéro dans nos archives en indiquant le mot-clé «e-paper». Le téléchargement est gratuit pour nos abonnés et abonnées. Les autres personnes intéressées peuvent commander le PDF de ce numéro par mail pour un coût de 8 francs.

 

 


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Archives imprimées

Les articles parus dans la Revue Musicale Suisse depuis son premier numéro de janvier 1998 sont disponibles dans nos archives.

Passer une annonce dans la RMS

 La Revue Musicale Suisse offre de nombreuses possibilités d'annonces et de publicité.
Pour plus de détails: passer une annonce.

S'abonner à la RMS

L'édition imprimée de la Revue Musicale Suisse paraît neuf fois par année (numéros doubles janvier/février, juillet/août, septembre/octobre). Vous pouvez vous y abonner.

L'histoire de la Revue Musicale Suisse en quelques mots

La RMS est née de la fusion de six journaux en 1998

En Suisse, les premières revues musicales apparaissent au 19e siècle. Elles sont généralement liées à la vie des chorales, et ce longtemps encore durant le siècle suivant. Plusieurs d'entre elles se sont séparées ensuite en plusieurs périodiques, mais en 1998, six associations musicales dotées chacune d'un organe officiel se sont réunies pour fonder la Revue Musicale Suisse. Aujourd'hui, la Revue regroupe 14 associations et organisations musicales.

En janvier 2013, la Revue Musicale Suisse a mené à bien une démarche de réflexion et de transformation qui l'a conduite à redéfinir son contenu ainsi que la présentation de son édition imprimée et de son site Internet.

Nous remercions la Fondation SuisaPro Helvetia, Société Suisse des Artistes Interprètes et Stiftung Phonoproduzierende pour leur soutien dans cette opération.

Le 28 novembre 2014, lors d’une assemblée extraordinaire des délégués, l’Association Revue Musicale Suisse a décidé de confier à la NZZ Fachmedien AG l’édition de la Revue Musicale Suisse et elle a décidé la liquidation de l’association. Plus d'infos.