dernier numéro 
pincer

pincer

RMS, 01.05.2019

En Orient, la maîtrise des instruments à cordes pincées distingue les sages, ici à l'Ouest, le ukulélé est de plus en plus populaire. Notre voyage sélectif dans la famille des cordes pincées passera aussi par l'atelier d'un fabricant de luths.

Les articles marqués en bleu peuvent être lus directement en ligne par un clic de souris. Tous les autres textes sont disponibles uniquement dans l'édition papier ou sous forme de e-paper.

Focus


Nach unten zupfen heisst «pi», nach oben «pa»
Die Pipa-Virtuosin und Komponistin Jing Yang im Interview

Privilégier la souplesse à l’orthodoxie
Maurice Ottiger est l’un des rares fabricants de luth en Suisse

Entdeckungen in den Randgebieten
Unübliche Zupfinstrumente an Musikschulen

De l’arc à l’archiluth
Une brève histoire des cordes pincées 

... et par ailleurs

RESONANCE


Gepflegtes am Jazzfestival Bern

Durchmischte Szenen und Generationen
Taktlos-Festival in Zürich

Kecker  Geist in der Einöde
3. Fröhlich-Tag in Brugg

Heidelberger Frühling als Versuchslabor

Komponieren ohne Netz
Nachruf auf Hans Wüthrich

Jacques Cerf déploie ses ailes vers l’« Orient céleste »

Der Traum von einem «Salzburg» Osteuropas
Das Festival Odessa Classics

Besuch aus der Vergangenheit
Festival Alte Musik in Zürich

Carte blanche à William Blank

CAMPUS


Im Studium mitten in der Praxis
Aus den Musikhochschulen wachsen Ensembles hervor

La contrebasse en groupe stimule les neurones — selon une étude
 

FINALE


La devinette
 — de Pia Schwab


Télécharger la version imprimée

 

Vous pouvez télécharger le dernier numéro dans nos archives en indiquant le mot-clé «e-paper».
Le téléchargement est gratuit pour nos abonnés et abonnées.

Les autres personnes intéressées peuvent commander le PDF de ce numéro par mail pour un coût de 8 francs.

Nous pouvons également envoyer ce numéro par la poste pour un coût de 10 francs. A commander à cette adresse.

 


Kommentare

* Required fields

Neuen Kommentar hinzufügen
Ihr Beitrag wird nach redaktioneller Prüfung veröffentlicht.

Archives imprimées

Les articles parus dans la Revue Musicale Suisse depuis son premier numéro de janvier 1998 sont disponibles dans nos archives.

Passer une annonce dans la RMS

 La Revue Musicale Suisse offre de nombreuses possibilités d'annonces et de publicité.
Pour plus de détails: passer une annonce.

S'abonner à la RMS

L'édition imprimée de la Revue Musicale Suisse paraît neuf fois par année (numéros doubles janvier/février, juillet/août, septembre/octobre). Vous pouvez vous y abonner.

L'histoire de la Revue Musicale Suisse en quelques mots

La RMS est née de la fusion de six journaux en 1998

En Suisse, les premières revues musicales apparaissent au 19e siècle. Elles sont généralement liées à la vie des chorales, et ce longtemps encore durant le siècle suivant. Plusieurs d'entre elles se sont séparées ensuite en plusieurs périodiques, mais en 1998, six associations musicales dotées chacune d'un organe officiel se sont réunies pour fonder la Revue Musicale Suisse. Aujourd'hui, la Revue regroupe 14 associations et organisations musicales.

En janvier 2013, la Revue Musicale Suisse a mené à bien une démarche de réflexion et de transformation qui l'a conduite à redéfinir son contenu ainsi que la présentation de son édition imprimée et de son site Internet.

Nous remercions la Fondation SuisaPro Helvetia, Société Suisse des Artistes Interprètes et Stiftung Phonoproduzierende pour leur soutien dans cette opération.

Le 28 novembre 2014, lors d’une assemblée extraordinaire des délégués, l’Association Revue Musicale Suisse a décidé de confier à la NZZ Fachmedien AG l’édition de la Revue Musicale Suisse et elle a décidé la liquidation de l’association. Plus d'infos.